Selon "Le Monde", François Fillon a accepté l'invitation de Nicolas Sarkozy en vue de l'élection à la présidence de l'UMP.

Si les relations ne sont pas au beau fixe entre les deux, ceux qui étaient à la tête de l’exécutif pendant cinq ans devraient se retrouver. Selon Le Figaro, la demande émane de Nicolas Sarkozy qui, dans son dispositif de reconquête, fait un état des lieux stratégique des personnalités qui pourraient être amenées, ou non, à rallier sa candidature.

>> Lire aussi : François Fillon et Nicolas Sarkozy : pourquoi tant de haine ?

Aujourd’hui, Le Monde annonce que François Fillon a accepté l’invitation. "Il n’y a pas d’urgence" mais les deux hommes se rencontreront "dans les semaines à venir" précise son entourage. Ces derniers ne se sont pas vus depuis janvier 2013, quand l’UMP était au bord de l’implosion.

Néanmoins, les relations sont très froides entre les deux. En octobre 2013 par exemple, François Fillon entendait tuer le père dans les colonnes de Valeurs Actuellesen expliquant qu’il était "mieux placé" que Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017.

Publicité
En outre, François Fillon ne serait pas disposé à se rendre rue de Miromesnil pour ce rendez-vous. Sans-doute est-ce une façon de marquer sa différence avec ceux qui y ont défilé et qui y ont fini par prêter allégeance à l’ex-chef de l’État. De surcroît, ce n’est pas parce qu’ils devraient se retrouver que les deux hommes ne s’affronteront pas pour la présidence de l’UMP.  

En vidéo sur le même thème - François Fillon : "Je ne me situe pas par rapport à Nicolas Sarkozy"

En imagesSarkozy, Juppé, Fillon, Baroin… : qui a le plus la cote auprès des Français

Nicolas Sarkozy, toujours champion chez les sympathisants

  78% des sympathisants UMP voudraient que l’ancien leader de la droite se présente en 2017 et 68% qu’il soit candidat à la présidence du parti en novembre prochain. En revanche, 59% des Français ne veulent pas de son retour d’ici trois ans.

Alain Juppé, numéro deux chez les sympathisants

  Le maire de Bordeaux arrive juste après l’ancien président dans le cœur des sympathisants UMP. 52% sont en effet favorable sa candidature en 2017. Près de 45% des Français le sont également, contre 54% à se dire défavorables à cette idée.

François Fillon, au coude à coude à Alain Juppé

  L’ancien Premier ministre est plébiscité par 47% des sympathisants UMP pour 2017. Il récolte par ailleurs les mêmes scores que le maire de Bordeaux auprès des Français (pour et contre).

François Baroin, l’homme qui incarne le renouveau

  Pour 23% des sympathisants UMP, l’ex-ministre est celui qui incarne le mieux le renouveau du parti d’opposition. Un avis partagé par 18% des Français.

NKM arrive juste derrière François Baroin

  Candidate déchue à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet récolte 15% d’avis favorables chez les sympathisants UMP, contre 17% chez les Français.

Bruno Le Maire, a plus la cote auprès des Français que des sympathisants UMP

  Il incarne le renouveau de l'UMP pour 14% des sympathisants, contre 16% des Français

Idem pour Xavier Bertrand…

  12% des sympathisants UMP voient en l’ancien ministre la meilleure incarnation du renouveau du parti. Un score qui grimpe à 14% chez l’ensemble des Français.

… Et Valérie Pécresse

  A l’instar de Xavier Bertrand, Valérie Pécresse incarne davantage le renouveau de l’UMP chez l’ensemble des Français que chez les sympathisants (10% contre 8%).

Autres diaporamas

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité