Les Français (pour 87% d’entre eux) n’ont pas confiance dans leurs dirigeants politiques. D’après un sondage réalisé pour le Cevipof et le CNRS publié ce lundi, cette méfiance vis-à-vis de la classe politique, de gauche et de droite, se ferait néanmoins au profit du FN.

© AFP

De la méfiance et même du dégoût. Voilà ce que disent ressentir les Français (pour 36% et 31%) quand on leur parle politique. Selon un sondage Opinion Way réalisé pour le Cevipof et le CNRS, 87% des Français, soit près de 9 sur 10, estiment que les responsables politiques se préoccupent peu ou pas du tout d’eux. Des chiffres en hausse pour ce baromètre de la confiance politique, puisque cette proportion a augmenté de deux points par rapport à 2013 et de six points par rapport à 2009.

Les partis politiques n’inspirent confiance qu’à 11% des Français« Nous atteignons des niveaux vertigineux que nous n'avons jamais connus » a analysé lors d’une conférence de presse Pascal Perrineau, directeur du centre de recherche politique de Sciences Po. Plus inquiétant, 69% des personnes interrogées estiment que la démocratie ne fonctionne pas bien ou pas bien du tout en France. Ainsi, les partis politiques n’inspirent confiance qu’à 11% des Français, les syndicats et les médias à 28% et 23%.

Le FN profite de ce désamourAutre chiffre révélé par ce baromètre : 60% des Français déclarent qu’ils ne font confiance ni à la droite ni à la gauche pour diriger le pays, soit plus 8 points en un an. Ce désamour se fait semble-t-il au profit du Front National, puisque sur la question du niveau de confiance Marine Le Pen remporte 34% des suffrages, juste derrière Nicolas Sarkozy (36%), François Hollande affichant un petit 20%. Les idées de la présidente du FN semblent ainsi faire des émules : 67% des sondés estiment ainsi qu’il y a trop d’immigrés en France, et 50% se disent pour le rétablissement de la peine de mort. Enfin, quand on leur demande quel parti politique incarne le mieux, selon eux, l’opposition de droite, les Français répondent à 36% le FN, à égalité avec l’UMP.

Publicité
Voter, meilleur moyen d'influencer les décisions politiquesCependant, une majorité de Français (63%) pensent que voter reste le meilleur moyen d’avoir de l’influence sur les décisions politiques, plus que manifester dans les rues (32%) ou faire la grève (23%). Enfin, à 57%, ils affirment s’intéresser plus ou moins à la politique. Un bon présage pour la participation aux élections municipales de mars prochain ?

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :