La benjamine de l’Assemblée fait actuellement l’objet de la curiosité des médias outre-Atlantique qui lui ont récemment consacré une grande émission, la présentant comme "la rock star de la droite politique".

Une "rock star de la droite politique". C’est ainsi que Marion Maréchal-Le Pen est présentée outre-Atlantique dans les médias américains, comme la repéré lundi Le Figaro.

La nièce de Marine Le Pen était interviewée dimanche dans l’émission de politique internationale "Full Measure". "Ne vous laissez pas tromper pas les fans transis, les nuées de caméras ou son sourire photogénique : il s'agit bien de l'une des figures les plus controversées de France, et aucun sujet n'a fait autant parler d'elle que l'immigration", explique en préambule l’émission.

Durant l’interview, Marion Maréchal-Le Pen n’a pas tenu de propos singuliers par rapport à son discours en France. Mais il est à noter toutefois que cette interview a été traduite n’importe comment du français à l’anglais. Ainsi, quand la petite-fille de Jean-Marie Le Pen dit : "Ça n’est pas du tout au programme !", la traduction pour les Américains donne : "Oui bien sûr, mais je n’ai pas de stratégie de carrière." Et encore, les autres traductions sont bien pires… Voyez pas vous-mêmes dans cette vidéo du Figaro.

Le petit coup de pouce nommé Sarah Palin

Au quotidien de droite, l’entourage de la benjamine de l’Assemblée nationale résume l’attraction qu’elle exerce sur les médias étrangers : "Marion reste un ovni, elle est jeune, souriante, blonde et jolie. Et 40 ans après la création du FN par Jean-Marie Le Pen, les médias étrangers veulent la voir et comprendre."

Publicité
Il est pourtant difficile à comprendre qu’un député français fascine à ce point les journalistes états-uniens. Toutefois, sa notoriété outre-Atlantique pourrait être due au soutien affichée de l’égérie du Tea Party à Marion Maréchal-Le Pen en décembre 2015. "Après que Sarah Palin a parlé d'elle, de nombreux médias américains l'ont découverte sur les images d'agence et les journalistes se sont demandé : mais qui est-ce ?", a-t-on expliqué au Figaro. A noter que la nièce de Marine Le Pen ne fascine pas seulement les Etats-Unis, mais aussi l’Australie, dans le Sydney Morning Herlard, ou le Royaume-Uni, dans le Telegraph.

Vidéo sur le même thème : Marion Maréchal Le Pen draguée par Cyrille Eldin

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité