Depuis son entrée à l'Elysée, on ne compte plus le nombre de fois où le président a reçu des journalistes. Certains ont même eu plus de tête-à-tête que des ministres !

La récente sortie du livre Conversations privées avec le président a mis en lumière une manie du président : celle de recevoir les journalistes à l'Elysée. Depuis son début de mandat, nombreux ont été les documentaires tournés à l'intérieur même du palais présidentiel, et les ouvrages politiques publiés par des journalistes après des rencontres avec le chef de l'Etat.

A lire aussi François Hollande : des ministres en ont marre qu'il passe son temps avec des journalistes

A tel point que cela agace certains ministres. "Vous vous rendez compte !", "c'est consternant", "lunaire"... Les membres du gouvernement interrogés par Le Lab d'Europe 1 en ont assez de voir le président s'exposer ainsi aux médias. "Si j'avais un conseil à lui donner, c'est de parler moins aux journalistes, plus aux Français", a déclaré Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d'État en charge des Relations avec le Parlement. En "off", un ministre a même balancé : "Ca commence à bien faire tous ces bouquins. Il ferait mieux de faire son boulot."

François Hollande, l'homme qui murmurait à l'oreille des journalistes

Pour comprendre cet agacement de la part de ministres, France 2 a calculé que François Hollande avait passé, en nombre d'heures, quatre jours entiers en rendez-vous avec des journalistes. Par comparaison, s'il on en croit les agendas, François Hollande n'a passé que 5 heures en tête-à-tête avec Marisol Touraine, depuis son arrivée à l'Elysée. Concernant Emmanuel Macron, ce sont seulement 3 heures en 2 ans. 

Cet engouement pour les médias ne date pas d'aujourd'hui. A France 2, les journalistes du MondeFabrice Lhomme et Gérard Davet, expliquent que "pendant des années François Hollande a été l'homme qui murmurait à l'oreille des journalistes. Il distillait des confidences, donnait quelques petits scoops (...) Il n'a pas voulu renoncer à couper ce lien fort qu'il avait avec la presse, qui l'adore ("ou qu'il adore", il est difficile de savoir la fin de la phrase dans le reportage de France 2, ndlr)."

Publicité
Toutefois, l'Elysée a tenu à faire savoir que le président s'entretient régulièrement avec ses ministres, mais de manière informelle. Quant aux livres-entretiens sortis, la présidence explique qu'il s'agit d'un acte de "transparence" de la part du chef de l'Etat et "l'occasion de défendre le bilan du président".

Vidéo sur le même thème : François Hollande : ses plus belles gaffes !

Publicité