Pour son premier meeting d’entre-deux-tours de la primaire de la droite, le candidat avait réservé une immense salle à Lyon. Un peu trop grande au vu du nombre de militants présents.

Devenu le favori pour battre Alain Juppé au second tour de la primaire de la droite, François Fillon comptait bien montrer sa domination. Ainsi, pour son premier meeting d'entre-deux-tours à Lyon mardi, l’ancien Premier ministre a réservé l’immense salle Eurexpo. Et comme l’explique Europe 1, François Fillon a vu trop grand.

Un journaliste frappé à coups de drapeaux

A lire aussi - Mariage homo, 35 heures, retraite... : le programme choc de François Fillon

La salle, qui comporte 10 000 places, était loin d’être remplie. Le camp Fillon annonce que 6 000 personnes se sont rendues au meeting de celui qui avait écrasé le premier tour de la primaire avec plus de 44% des voix.

Publicité
Une réservation démesurée qui n’a pas échappé à certains, comme l’équipe de l’émission "Quotidien" sur TMC qui a souhaité interroger des militants pour comprendre pourquoi il y avait autant de sièges vides. Le journaliste Hugo Clément a eu du mal à trouver des explications, mais il a trouvé un militant... qui lui a donné quelques coups de drapeau.

Vidéo sur le même thème : Primaire à droite : la surprise Fillon

Publicité