Le Premier ministre était-il en manque d'inspiration ? Quoi qu'il en soit, Le Canard Enchaîné a épinglé un discours de Manuel Valls reprenant allègrement un texte de Jean-Marc Ayrault. 

C’est l’histoire d’un Premier ministre qui s’inspirait de celui dont il a pris la place. Repéré par Le Canard Enchainé, le passage consacré à l’Allemagne dans le discours de déclaration de politique générale reprend quasi mot pour mot une tribune publiée par Jean-Marc Ayrault dans Le Monde… la veille.

Lire aussi :  François Hollande, un "enfoiré" selon Aquilino Morelle

Ainsi, l’ex-Premier ministre écrit à propos de la relation franco-allemande : "Cela impose un dialogue sincère et exigeant entre la France et l’Allemagne. Non pas pour demander une quelconque facilité, la France décidant elle seule ce qu’elle doit faire, mais parce que l’accord entre nos deux pays est indispensable pour relancer la croissance en Europe et recréer un projet Européen ambitieux. La gravité de la situation l’exige. Leur responsabilité est historique".

Lire aussi :  Vote de confiance : une faible majorité pour Manuel Valls

Publicité
En mal d’inspiration sans-doute, Manuel Valls a évoqué pour sa part la nécessité d’un "dialogue sincère" au cours duquel le gouvernement ne demanderait "aucune facilité" car "la France décide elle seule de ce qu’elle doit faire". De plus, le caractèr "indispensable" de l’accord pour "relancer la croissance" relative à "lambition" de l’Europe confrontée à "une responsabilité commune et historique" fait également partie de la copie de Manuel Valls.