Nicolas Sarkozy orchestrerait « en secret » son retour. Pour l’ancien président, Jean-François Copé et François Fillon « font du mal à la droite ». Il met donc toutes les chances de son côté pour un retour gagnant.

C’est un secret qui n’en est plus un : le retour de Nicolas Sarkozy s’orchestre dans l’ombre depuis des mois. Mais ce que l’on ne sait pas, c’est que l’ancien président aurait commencé à y travailler avant même les deux tours de la dernière présidentielle. « Trois semaines avant la présidentielle, Nicolas a compris qu'il allait perdre. Il a alors tout arrêté et préparé son retour. C'est pour cela qu'il était si serein le 6 mai. Le défi de revenir, que personne n'a jamais réussi, l'excitait déjà » explique Jean-Louis Borloo, cité par le site web de l’Opinion.

Publicité
Selon le chef de l’UDI, Nicolas Sarkozy a même déjà tout prévu dans les moindres détails. « Il a déjà en tête la passation de pouvoir sur le perron. Il sait déjà quelle sera la robe de Carla le jour du triomphe » rapporte le site internet du  journal. Depuis des mois donc, Nicolas Sarkozy enchaine rendez-vous et déjeuners, pour soigner son image et conquérir de nouveaux soutiens, estimant que « ni Jean-François Copé et François Fillon ne sont à la hauteur ». Pour Nicolas Sarkozy, « les deux connards », comme il les a apparemment rebaptisés auprès d’un député UMP il y a peu, ne sont pas des options, pire « ils font du mal à la droite » aurait déclaré l’ancien chef de l’Etat. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :