Invitée hier soir lundi soir sur BFM TV, l’ancienne ministre de la Défense a donné son point de vue sur l’ambiance qui règne actuellement à l’UMP.

À l’UMP, il y a des fessées qui se perdent ! C’est en tout cas ce que considère Michèle-Alliot Marie, interrogée hier par Laurence Ferrari sur BFM TV comme l’ont relevé nos confrères du Scan du Figaro.

En sa qualité d’ancienne patronne du RPR, l’actuelle vice-Présidente du Conseil national de l’UMP a balayé d’un revers l’hypothèse de sa candidature à la tête de l’UMP.

>> Lire aussi : Pour Bruno Le Maire, l’UMP a besoin de "quelqu’un qui a des couilles "

"J’ai déjà donné" a-t-elle fait savoir, rappelant la difficulté qu’elle a éprouvée à l'époque de s’imposer dans ce monde masculin. "Tiens j'ai parlé des hommes. C'est vrai que parfois il y en a qui méritent une bonne fessée" a-t-elle renchérit faisant référence aux différents règlements de comptes médiatiques ayant cours à l’UMP.

Publicité
Même si elle ne compte pas se présenter à la tête du parti d’opposition, MAM considère que face au bilan de François Hollande "il y a plus que jamais besoin de l'UMP" (…) où les petites ambitions personnelles passent derrière l'intérêt général". Le message est passé.

>Vidéo sur le même thème : UMP: Jérôme Lavrilleux lâché par les siens - 18/06

En imagesCe que représente la dette de l'UMP

113.914 synthétiseurs Yamaha modèle PSR-S650

  Avec la somme de 74.5 millions d'euros, on peut en faire des choses. Ramenée à "l'échelle synthétiseur"

Plus de cinq siècles de salaires de Geoffroy Didier

  Avec un salaire de 8500 brut, la somme de la dette abyssale contractée par l'UMP représente environ 515 années de salaires pour Geoffroy Didier (si d'ici cinq siècles la législation concernant les charges patronales ne change pas bien entendu).  

21 meetings de Villepinte

  Selon les tarifs avantageux (ou non) pratiqués par Bygmalion, l'UMP aurait pu organiser 21 meetings comme celui de Villepinte avec la somme de la dette. Sauf que, à plus de trois millions d'euros le meeting, on peut se demander si c'est une affaire...

5730 Rolex Daytona

  C'est l'une des montres que compte Nicolas Sarkozy dans sa collection. Sa valeur est estimée aux alentours de 13.000 euros. Sans ses dérives comptables, l'UMP aurait pu s'en orffrir plusieurs milliers donc.

166 sites Internets (facturés par Bygmalion)

Un site Internet, ça ne coûte en principe pas très cher. Mais celui-là, il doit sûrement avoir quelque chose de spécial qui échappe aux observateurs. En tout, avec la maintenance et l'hébergement, le site des parlementaires de l'UMP a couté 638.000 euros.

Zlatan Ibrahimović

On sait Nicolas Sarkozy fan du PSG... Avec l'argent de la dette, l'UMP pourrait s'offrir l'attaquant vedette de la capitale. Au moment de son arrivée en 2012, le montant total de l'opération avoisinait les 80 millions d'euros. Aujourd'hui, le joueur arrive à l'âge de 33 ans, sa cote a donc baissé depuis 2012. On peut donc estimer qu'avec 74.5 millions...

Plus d'un million d'exemplaires du "Guide d'Audit et d'Expertise Comptable"

   Avec les 74.5 millions d'euros de dettes, l'UMP aurait pu s'offrir 1.619.565 guides spécialisés qui auraient pu être d'une grande utilité. Surtout au moment de la campagne.

Autres diaporamas