Au moment où les fans de Robin Williams pleurent sa disparition, le directeur de cabinet de Marine Le Pen Philippe Martel, a fustigé de son côté de film "Le Cercle des poètes disparus" dans lequel l'acteur avait joué.

©Capture d'écran Twitter (@Philippe Martel)

Alors que la toile entière salue unanimement la carrière de Robin Williams qui s’est éteint aujourd’hui, le chef de cabinet de Marine Le Pen, Philippe Martel, a twitté à contre-courant. Pour lui, le nom de l’acteur mort à l’âge de 63 ans ne semble pas évoquer de bons souvenirs cinématographiques.

En effet, Philippe Martel a twitté ce mardi matin son mépris pour Le Cercle des poètes disparus. Ce film, devenu culte, avait notamment été porté par Robin Williams. Mais pour le cadre frontiste, l'oeuvre est non seulement "stupide" mais même "toxique".

Sorti en 1989, le film réalisé par Peter Weir avait reçu un très bon accueil de la part du public et de la critique. Il raconte l’histoire de jeunes étudiants américains dans les années 1950. Internes dans une prestigieuse académie réputée pour son austérité, ils vont découvrir le goût de la liberté grâce à leur professeur de littérature anglaise (Robin Williams) aux méthodes anticonformistes.

A lire aussi : Hollywood pleure la mort de Robin Willams

Publicité
Plusieurs autres tweets de politiques ont été publiés depuis la triste nouvelle de la mort de l'acteur. Tous évoquent un acteur de talent qui a marqué plusieurs générations par ses rôles à la fois drôles et sérieux.

Ainsi, Christian Estrosi a salué "un formidable acteur qui nous a tant fait rêver" tandis que Nadine Morano, elle, évoquait le film qui a marqué sa jeunesse… Le Cercle des poètes disparus.

> A voir sur le même thème : Robin Williams : "Parfois des heures avant la mort, les gens continuent à rire"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité