Alors que Denis Baupin est accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes, son avocat a décidé de publier les sms que ses accusatrices lui ont envoyés. Des échanges parfois très chauds qui sont censés illustrer un jeu de séduction réciproque et consenti. 

En mai dernier, Denis Baupin se retrouvait au cœur d’un scandale, accusé par plusieurs femmes de les avoir sexuellement agressées. Une affaire révélée par les journalistes de Mediapart et France Inter dont l’avocat du député écologiste dénonce aujourd’hui les méthodes. Dans une longue tribune publiée ce mercredi sur le Huffington Post, Me Emmanuel Pierrat déplore en effet que les deux reporters aient dévoilé les accusations sans avis contradictoire. "Soit nos deux journalistes ont lu ces SMS si problématiques. Et cette lecture ne leur permettait pas de les ignorer au point de mentir sur leur contenu et leur sens. Soit les deux journalistes n’ont pas cherché ces SMS et c’est grave, car cela dénote de la paresse très négligente", pointe-il.

A lire aussi – Harcèlement sexuel : Denis Baupin reconnaît des "jeux érotiques"

Aussi, a-t-il décidé de répliquer en dévoilant les échanges que son client a eus avec trois de ses treize accusatrices. Des sms parfois très chauds qui doivent servir sa défense en illustrant les "jeux de séduction" réciproques et consentis évoqués par le mari de la ministre du Logement. Voici quelques extraits de sms que Denis Baupin et ses accusatrices auraient échangés (les fautes d’orthographe et de grammaire sont d’origine).

"Continue sur le registre de Choderlos de Laclos""Tu as affaire à une (...) amoureuse et comblée par ses amants c'est mal barré", aurait écrit une des femmes, ponctuant son message d’un smiley. Une autre, au lendemain d’une supposée agression sexuelle aurait répondu "Ouais sans problème vendredi par ex" à Denis Baupin qui lui proposait "un café ou un dèj". Et alors que le député soulignait son "enthousiasme", l’accusatrice lui aurait renvoyé : "Ben ouiiiiiii !!!!! Avec plaisir".

Une troisième femme serait même entrée dans un véritable jeu érotique avec le mari de la ministre Emmanuelle Cosse. Alors que ce dernier lui aurait envoyé "Continue sur le registre Choderlos de Laclos (smiley)", elle aurait repondu : "Pouffff chaleur… humide" ou encore "Tu veux quoi que je te fzasse monté la tension à ne plus pouvoir te retenir ; Te dire que lionne n’est pas qu’une image, que j’aime le sexe sans limite libre, et un peu extrême que que j’aime rien tant que faire monter jusqu’à ses limites. Que j’en ai un peu…".

A lire aussi – Emmanuelle Cosse et Denis Baupin : les secrets de leur couple

Publicité
Emmanuelle Cosse, l’épouse de Denis Baupin affiche depuis le début de cette affaire un soutien sans faille à son mari. La semaine dernière sur Europe 1, elle a non seulement renouvelé sa "confiance" en lui mais aussi évoqué la possibilité d’un "complot politique".

Vidéo sur le même thème : Denis Baupin continue de nier les faits

Publicité