On entend souvent dire que les hommes politique attirent plus facilement les femmes. S’agit-il vraiment de la réalité ou bien d’un mythe fantasmé par notre société ? Eléments de réponses. 

Les hommes de pouvoir attirent les femmes comme des aimants, à fortiori quand ils gravitent dans la sphère politique. Voici ce que l’on entend fréquemment. Parti de ce constat, Planet.fr a cherché à s’assurer de la véracité de cette formule. "Le lien entre la politique, le pouvoir et la séduction est aussi ancien que l’histoire de la République française, pose Yves Azéroual, l’auteur du best-seller, Carla et Nicolas, la véritable histoire. Les hommes politiques exercent un fort pouvoir de séduction, c’est indéniable. Quand ils partent à la conquête de leur électorat, c’est une nécessité pour eux de recourir à la séduction. Mais elle n’est pas forcément physique, elle peut aussi être orale. On peut séduire par ses discours…". "Le pouvoir se conquiert à force de conviction et de charme, de discours devant une foule à captiver. L’homme politique maîtrise les techniques de séduction et se nourrit de ses conquêtes, développe quant à elle la psycho-sexologue Charlotte Tourmente sur le site AlloDocteur. Un très bon relationnel, de l’humour, de la répartie, une assurance peu commune sont des atouts précieux en politique, auxquels succombe aisément la gente féminine".

A lire aussi - Liaison avec une actrice : comment VGE a réussi à éviter le scandale

Une affaire de pouvoir Pour l’auteur du best-seller sur l’ancien président de la République, cet attrait exercé sur les femmes ne serait pas uniquement lié à leur fonction de politique mais aussi, et surtout, au pouvoir qu’ils exercent. "Les grands chefs d’entreprises plaisent également beaucoup, explique-t-il. Ce n’est pas le physique qui importe mais le pouvoir en général. Henry Kissinger disait d’ailleurs : ‘le pouvoir est le plus puissant aphrodisiaque’".

A lire aussi - Que devient Christine Deviers-Joncour, la "putain de la République" ?

Un avis partagé par l’ancienne Première dame Cécilia Attias. Les femmes "sont très attirées par le pouvoir", a-t-elle affirmé en 2011 sur la chaîne ABC. Invitée à participer à une émission consacrée "aux femmes, à la politique et au pouvoir", celle qui était mariée à Nicolas Sarkozy au moment de son élection en 2012 a raconté que "des femmes" allaient jusqu’à l’approcher pour "lui donner leur numéro de téléphone même si (elle) se trouvai(t) juste à côté". Et celle qui partage désormais la vie de Richard Attias d’ajouter : "Cela fait des siècles que ça se passe ainsi". "Le pouvoir des politiques est lié aux intentions que l’on projette en eux comme leur capacité à faire bouger les lignes ou encore à influer sur le cours des évènements", abonde quant à lui Yves Azéroual.

Et le physique alors ? Le physique s’imposerait dès alors comme un avantage, un petit plus. "Ce n’est pas l’élément déclencheur mais il contribue au pouvoir de séduction exercé par les politiques, précise l’écrivain. On le voit notamment au travers des sondages qui classent les politiques les plus attirants. Ces derniers font d’ailleurs de plus en plus attention à leur image. François Hollande a ainsi entamé un régime pour 2012 tandis que Nicolas Sarkozy veille toujours à être élégant et fait beaucoup de sport pour rester en forme".

Publicité
La notion de dominé-dominant Mais si l’on en croit le Dr Charlotte Tourmente, la notion de dominé-dominant serait également une piste pour expliquer l’attrait des femmes pour les hommes politiques. "La sexualité féminine passe souvent par le besoin de soumission. L’homme pénètre quand la femme reçoit le pénis : un rapport dominant-dominée est en place. Le lit est donc le lieu d’excellence où s’exerce le rapport de pouvoir", indique le psycho-sexologue. Au-delà de cet aspect sexuel, l’argent où tout du moins ce que représente l’homme politique entrerait également en considération. "On associe souvent à l’homme de pouvoir la force et l’argent. Partager son lit permettrait d’absorber un peu de sa force et de s’en valoriser, son argent assurerait un train de vie agréable", précise-t-elle.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité