La fondatrice du Parti chrétien-démocrate porte un regard sévère sur la polémique du burkini qui sévit actuellement en France. Selon elle, "on fait fausse route avec ce problème". 

Depuis plusieurs jours, le port du burkini divise en France. Une situation qui inquiète Christine Boutin. "On va devant des difficultés énormes quant aux relations entre musulmans et chrétiens", a-t-elle estimé auprès du Scan du Figaro. Et alors que les premières amendes viennent d’être données aux femmes portant ce maillot de bain islamique à la plage, la fondatrice du Parti chrétien-démocrate s’insurge : "J’ai un peu l’impression que la France retombe en adolescence. ‘Tu m’interdis le burkini ?’ Pour la peine je vais me couvrir deux fois plus’".

A lire aussi – Burkini : comment est-il accepté chez nos voisins européens ?

"Une course à l’échalote"

Reconnaissant que des "musulmans militants" sont à l’origine des "provocations", l’ancienne ministre pointe toutefois les politiques qui s’opposent au burkini. "Il faut réaffirmer nos valeurs chrétiennes mais pas en étant contre le burkini sinon c’est grotesque est ridicule", a fait valoir Christine Boutin. Et celle-ci de poursuivre à propos de l’interdiction du voile à l’école : "Ca a été le point de départ. Depuis on ne fait que des erreurs. Maintenant, ceux qui ont voté pour cette loi ne peuvent plus reculer, ils sont piégés" et sont forcés de "s’engager dans une course à l’échalote".

Publicité
Pour que cette polémique cesse, la catholique appelle ainsi à ne pas tomber dans la "stigmatisation" en faisant notamment "attention à l’autre" et ce, sans toutefois "être bisou-nounours", prévient-elle.

Vidéo sur le même thème : Burkini: laïcité contre liberté

Publicité