Le chef du gouvernement et le ministre de l’Intérieur ont ri des propos tenus par la ministre de l’Ecologie à propos du Nutella.

"Il faut arrêter de manger du Nutella" a déclaré Ségolène Royal en début de semaine. La ministre mettait alors en avant le fait que cette pâte à tartiner contient de l’huile de palme "qui a remplacé les arbres " et donc a causé "des dégâts considérables". Des propos qui ont rapidement créé une polémique, laquelle a même atteinte l’Italie. C’est en effet dans ce pays que se trouve le siège de Ferrero, la marque à l’origine du Nutella.

Si bien que Ségolène Royal a été contraintes de présenter ses excuses pour éteindre le feu. "Mille excuse pour la polémique sur le Nutelle. D’accord pour mettre en valeurs les progrès", a-t-elle tweeté après que Ferrero a souligné dans les colonnes de La Stampa qu’il utilisait de "l’huile de palme respectant le développement durable pour ses produits confectionnés à Villers-Ecalles (Haute-Normandie)".

A lire aussi – Ségolène Royal s’excuse sur Twitter après la "polémique Nutella"

Publicité
"On interdit la manif, ou on envoie les flics ?"Une affaire qu’ont bien sûr suivi Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, et dont ils n’ont pu s’empêcher de rire. "Ségolène, qu’est-ce qu’on fait, on annonce cet après-midi une manifestation de plusieurs dizaines d’enfants après tes propos sur le Nutella. On interdit la manif, ou on envoie les flics ?", auraient-ils tous les deux ironisé, ainsi que le rapporte Le Parisien. Le journal ne précise cependant pas la réaction de la ministre.

Vidéo sur le même thème - Humour : la vraie raison pour laquelle Ségolène Royal ne peut pas s'en prendre au Nutella