Accusé de financer le "lobby LGBT", David Douillet a poussé un coup de gueule sur son blog.

Comme le rapporte Le Figaro, une polémique a éclaté autour de la réserve parlementaire de David Douillet. Le député UMP des Yvelines a versé 2000 euros en 2014 à l’association Le Refuge qui vient en aide aux jeunes homosexuels rejetés par leurs parents.

"On peut avoir combattu le mariage homosexuel sans être homophobe"

 "Ce (mercredi) matin un homme a téléphoné à mon bureau, à l'Assemblée Nationale, pour se scandaliser que je finance ‘le lobby LGBT'", a écrit sur son blog l’ancien judoka. David Douillet, longtemps accusé d’homophobie, affirme sur Internet : "Je revendique ce soutien à une association qui vient en aide aux jeunes homosexuels, je n'y vois aucun lobby, juste de l'humanité, de la fraternité. Serait-ce trop?". Avant d’ajouter : "On peut avoir combattu le mariage homosexuel sans être homophobe". Lors des débats sur le mariage pour tous, auquel l'ex-judoka s’opposait fermement, la ministre de la Justice l’a rappelé à l’ordre concernant les propos homophobes tenus dans les livres qu'il a publiés.

Lire aussi - Tout juste élu à la mairie de Poissy, David Douillet jette déjà l'éponge

Publicité
"Pauvre France, dont les enfants ne savent même plus distinguer un lobby qui milite pour des changements, que j'ai combattus, des heures et des heures, des nuits et des nuits à l'Assemblée (mariage homosexuel, PMA, GPA…) d'une association qui vient au secours de ceux dont la vie même est en danger", a également déploré David Douillet sur son blog. L'ancien champion olympique refuse cependant "de croire que nous en sommes arrivés à un point où les causes que nous défendons nous imposent de lutter contre une partie de nos concitoyens".

Vidéo sur le même thème : Douillet : "Jean-François Copé a pris sa décision en âme et conscience"