Invitée d'honneur du carnaval de Dunkerque dimanche, elle s'est prêtée au jeu du lancer de harengs sur la foule. Sa visite n'a néanmoins pas été du goût de tous les carnavaliers.  

Ce dimanche, Ségolène Royal et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, étaient les invités d'honneur du carnaval de Dunkerque. Affublée d'un chapeau en tulle et d'un boa rouge, la ministre de l'Écologie a lancé des harengs du haut d'un balcon. Néanmoins sa présence n'a visiblement pas été du goût de tout le monde. 

Ségolène Royal a passé un très bon moment 

Parmi les 40 000 personnes venues à cet événement, certaines ont scandé : "A poil, Ségolène !" et "Au balcon, les cocues !". La CGT a aussi fait le déplacement pour montrer le fond de sa pensée. Sur les pancartes, on pouvait notamment lire : "Éoliennes en mer, mort des marins-pêcheurs." Dans la journée, la ministre s’était rendue à Boulogne-Sur-Mer pour un projet éolien similaire à celui mis en place dans les eaux dunkerquoises et qui avait été fortement contesté.

 À lire aussiFrançois Hollande : ses photos les plus drôles... ou embarrassantes

Publicité
Quoi qu'il en soit, Ségolène Royal et Patrick Kanner ont passé un très bon moment. La ministre a d'ailleurs déclaré à France 3 : "J'ai hésité à lancer mon chapeau et puis je me suis dit 'Non, si je lance mon chapeau, ils vont crier 'Encore, Ségolène !"". Elle a ajouté à BFMtv : "C'est extraordinaire ! Il y a à la fois une unité dans la diversité des déguisements... et pourtant on sent une très grande ferveur et une très grande unité autour de la fierté d'être Dunkerquois et ça s'est vraiment unique au monde."

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :