Dans la tourmente, François Fillon peut compter sur le soutien de son épouse, Penelope, mais aussi sur celui de sa fille, Marie. Aînée de la fratrie, l’avocate parisienne se montre plus proche que jamais de son père et n’hésite plus à s’afficher publiquement. 

Marie et Penelope Fillon mobilisées pour soutenir le candidat de la droite

Les images sont fortes. Dimanche, lors du rassemblement de soutien à François Fillon au Trocadéro à Paris, le candidat de la droite a pris la parole entouré de sa femme et de sa fille. Pendant qu’il annonçait face à des milliers de militants qu’il maintenant sa candidature malgré les attaques venant de son propos camp, elles étaient là. Partie quelques jours se ressourcer loin de l’agitation parisienne, Penelope Fillon a accepté de quitter leur paisible manoir de la Sarthe pour lui témoigner publiquement son soutien. C’est donc debout à sa droite que la Galloise s’est tenue pendant toute son allocution. Quelques heures plus tôt, elle avait même été jusqu’à sortir de sa réserve pour accorder sa toute première interview depuis les révélations du Canard Enchaîné.

 

A lire aussi – Interview exclusive de Penelope Fillon : ce qu’il faut retenir

 

Marie, quant à elle, se tenait légèrement en retrait. Laissant le devant de la scène au couple qui se rêve à l’Elysée dans quelques mois, la jeune femme se tenait un rang derrière, à la gauche de sa mère. A un moment, elle s’est cependant rapprochée de son père, allant jusqu’à avoir geste fort. Sur les images capturées pendant la manifestation, on la voit ainsi debout derrière François Fillon, la tête appuyée contre son omoplate tout en lui tenant l’épaule avec sa main gauche. Une position qui semblait alors traduire tout son amour et son soutien.

 

A lire aussi –Marie Fillon : son rôle dans la campagne de son père

 

Apparue pour la toute première fois dans un reportage diffusé dans "Une ambition intime" l'année dernière, Marie Fillon est ensuite restée très discrète. Mêlée à l’affaire des emplois présumés fictifs, l’avocate ne s’est certes plus exprimée dans les médias, mais elle n’a pas manqué de continuer à soutenir son père. Elle était ainsi présente au milieu des militants lors du grand discours de La Villette, à Paris, en février dernier.