La veille des commémorations de l'abolition de l'esclavage, l'ancien président du FN a prétendu avoir dîné avec le pasteur américain Jesse Jackson, ce que le militant des droits civiques dément.

EDIT 12h30 : Jean-Marie Le Pen vient de publier une photo de lui en compagnie de Jesse Jackson prouvant qu'ils ont bien dîné ensemble dans un restaurant marocain. 

Peut-être une belle occasion pour Jean-Marie Le Pen de redorer son image. Le Parisien indique ce mercredi matin que l'ancien président du parti d'extrême droite aurait dîné dans un restaurant marocain de la capitale, avec le célèbre pasteur américain Jesse Jackson lundi soir, la veille de la journée nationale de l'abolition de la traite et de l'esclavage. 

Sur Twitter, Jean-Marie Le Pen a posté une photo témoignant de cette rencontre, accompagnée d'un surprenant message qu'aurait laissé le révérend à son épouse, Jany Le Pen : "Keep hope and continue" (Gardez espoir et continuez).

A lire aussi : Jean-Marie Le Pen, hospitalisé : "Je vais bien, la bête est solide !"

Une histoire inventée ?

Pourtant, l'histoire a été démentie par Jesse Jackson. Selon le militant afro-américain, les deux hommes se sont seulement croisés. "Je ne savais pas que vous veniez dîner. Je ne vous avais jamais rencontré. Je ne partage pas vos croyances", a-t-il répondu dans un tweet repéré par Le Lab d'Europe 1.

Mardi, le pasteur Jesse Jackson participait aux côtés de François Hollande et Christiane Taubira à la journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition. 

Publicité
Après avoir fait une accolade à l'ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, le révérend a ensuite prononcé un discours devant la tribune. "La France est un grand pays, vous avez de grandes figures qui soutiennent qui apportent la foi et la foi l’emportera. Ne renoncez pas à l’espoir, ne renoncez jamais, c’est l’âme de l’humanité qui est en jeu", a-t-il déclaré. 

En vidéo sur le même thème : Jean-Marie Le Pen et le Front national nient toute implication dans le scandale des “Panama papers” 

Publicité