Alors que le gouvernement s’apprête à dévoiler ce lundi la liste complète du patrimoine des ministres, leurs feuilles d’impôt ne devraient pas être publiées. Les explications.

L’Opération transparence voulue par le gouvernement pour tenter de redresser la barre en pleine tempête Cahuzac a ses limites. Le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a en effet annoncé ce lundi au micro de RTL que les feuilles d’impôts des ministres ne seront pas publiées ce lundi. A quelques heures de la très attendue publication du patrimoine de tous les membres du gouvernement, l’exécutif semble ainsi mettre un peu d’opacité dans ce qu’il voulait pourtant être une véritable opération transparence.

"La transparence, je me l'impose, mais il y a le problème des tiers"Alors que Jean-Marc Ayrault a estimé vendredi que le fait de dévoiler les déclarations fiscales "complèterait" la publicité des patrimoines, Alain Vidalies a, lui, estimé qu’ "il y a un problème juridique". "La transparence, je me l'impose, mais il y a le problème des tiers (…) Supposons que vous ayez un élu qui paye une pension alimentaire. Si vous le mettez en transparence, c'est de l'autre personne que vous allez donner les revenus. C'est le problème du secret fiscal, y compris parce qu'il y a des questions constitutionnelles", a-t-il ainsi expliqué au micro de RTL.

Publicité
Interrogé au micro de la même radio trois jours plus tôt, le Premier ministre avait, quant à lui, déclaré à ce sujet : "Le projet de loi peut être l'opportunité effectivement de le faire. Et j'attends d'ailleurs des parlementaires eux-mêmes qu'ils fassent des propositions, notamment des amendements qui sont prêts à (être) déposés. Certains m'ont dit qu'ils allaient le faire dans cette direction". A 17 heures ce lundi, le gouvernement doit dévoiler la liste complète du patrimoine de ses 37 ministres.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :