En lice pour prendre la tête du parti souverainiste Ukip, Steven Woofle a été hospitalisé jeudi dans un état grave après avoir reçu un coup de poing d'un autre élu Ukip.

L'image est surréaliste. En plein milieu des allées du Parlement européen, le député européen du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip) Steven Woofle est à terre, les bras écartés. L'eurodéputé britannique a été hospitalisé jeudi à Strasbourg dans un état grave. Selon un responsable de l'Ukip, Neil Hammond, il souffrirait d'une hémorragie cérébrale.

A l'origine, il semble qu'une bagarre ait éclatée lors d'une réunion avec des collègues de son parti souverainiste. L'homme de 49 ans s'est effondré en début d'après-midi dans le hall du Parlement européen, une demi-heure après une altercation avec un collègue. Lors de la réunion houleuse de jeudi matin, des élus de l'Ukip lui auraient reproché d'avoir songé à quitter le parti pour rejoindre les conservateurs, comme il l'a reconnu publiquement. 

A lire aussi Brexit : quelles conséquences pour les Français ?

Une illustration des tensions dans le parti Ukip après le Brexit

"Je regrette profondément qu'à la suite d'une altercation qui s'est produite ce matin lors d'une réunion d'eurodéputés de l'Ukip, Steven Woolfe se soit effondré et ait été hospitalisé. Son état est grave”, a déclaré Nigel Farage, chef de file historique du parti, dans un communiqué.

Publicité
Ce grave incident illustre les tensions qui minent le parti Ukip, depuis sa victoire au référendum sur le Brexit, le 23 juin dernier. Depuis, les ténors se déchirent pour redéfinir leur programme politique. Steven Woofle était pressenti comme le favori pour prendre la tête du parti souverainiste britannique après ldémission surprise de Diane James, 18 jours seulement après avoir son élection en remplacement de Nigel Farage. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité