La voiture du député PS Olivier Faure a été touchée par des tirs de plombs lundi à Paris. Plus de détails sur cette attaque.

©AFP

Selon les informations de RTL, la voiture que le député PS Olivier Faure avait empruntée à l’Assemblée Nationale a été victime de tirs de plombs lundi soir à Paris. Alors que le socialiste l’avait laissée dans une rue du 13e arrondissement pour se rendre chez un ami, le véhicule a été pris pour cible par un ou plusieurs tireurs. Le chauffeur de la voiture a en effet rapporté avoir entendu des impacts de plombs sur la porte et l’aile avant de la voiture.

Une dame âgée aurait été touchée au mollet

Rapidement dépêchés sur les lieux de l’attaque, les policiers ont alors été interpellés par une femme âgée assurant avoir, elle aussi, été victime de tirs de plombs. Selon ses dires, elle aurait reçu de tels tirs ans le mollet aux alentours de 18 heures. Olivier Faure a par ailleurs précisé que la vieille dame aurait été touchée alors qu’elle promenait son chien. Toujours selon le socialiste, elle n’aurait été que très légèrement blessée et marchait même "très bien" dès lundi soir. Un hôtel situé non loin des lieux où ont eu lieu les attaques de la voiture empruntée à l’Assemblée et de la vieille dame aurait également été visé par des tirs de plombs.

Ce n’était pas une attaque personnelle

Publicité
Mais alors qu’aucune piste sérieuse n’a pour le moment été communiquée, Olivier Faure a déclaré que ces tirs pouvaient avoir été donnés par des "jeunes qui voulaient s’amuser" ou bien par un déséquilibré. Sur son compte Twitter, le député a également tenu à préciser que seule la voiture avait été touchée, qu’il ne s’agissait pas d’une attaque personnelle puisque ce n’était pas son propre véhicule, et qu’il allait très bien.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité