Un mois après avoir révélé malgré lui qu’il ne connaissait pas le site préféré des Français, le patron des Républicains s’est emmêlé les pinceaux en voulant évoquer une activité illégale à laquelle de nombreux Français s’adonnent sur Internet.

Nicolas Sarkozy a récemment commis un fâcheux lapsus. Lors d’un discours prononcé la semaine dernière sur le thème de la culture et de la communication, l’ancien chef de l’Etat a écorché le nom d’une pratique à laquelle de nombreux Français s’adonnent sur Internet : le téléchargement illégal de films et séries gratuits. En d’autres termes, le recours à des sites pirates, dits de "streaming". Seulement, l’ex-locataire de l’Elysée n’a pas bien prononcé le nom de ses sites. A place, il a en effet évoqué des "sites de screaming illégal", ainsi que le rapporte Le Lab d’Europe 1. "Je ne vois pas pourquoi on accepterait les sites de screaming illégal qui vivent sur les œuvres des auteurs, qui pillent, qui ne payent pas ce qu’ils vendent mais qui se font payer avec ce qu’ils vendent, a déploré Nicolas Sarkozy. La gratuité systématique, c’est la culture du refus de l’effort. Cela ne sera jamais la nôtre".

Quand Nicolas Sarkozy avouait ne pas connaître Le Bon Coin

A lire aussi – Nicolas Sarkozy : il ne connaît pas Le Bon Coin, et ça fait bien rire les internautes !

Publicité
Une sortie qui promet de faire rire les internautes. Il y a un mois, l’ancien président de la République les avait déjà bien amusés malgré lui en laissant clairement entendre qu’il ne connaissait pas le Bon Coin, un site de petites annoncés considéré comme étant l’un des préférés des Français. Une "confession" qui avait ensuite donné lieu à de nombreux détournements sur la toile.

En vidéo sur le même thème : Sarkozy à un chef d'entreprise : "C'est quoi le bon coin ?"