Contestée pour son projet de loi, le ministre du Travail avait annulé une interview à France 2 à cause d’un "accident domestique". La chroniqueuse Léa Salamé a révélé que Myriam El Khomri avait également refusé de venir dans l’émission du samedi soir pour un motif similaire.

Le ministre du Travail, Myriam El Khomri, utiliserait-il l'excuse du malaise pour ne pas à devoir affronter la contestation née de son projet de loi sur la refonte du Code du travail ?

En début de semaine dernière, le ministre devait aller sur le plateau des "Quatre vérités", émission de France 2, pour expliquer sa réforme controversé du Code du travail, qui, si le projet de loi passait, serait un désastre pour beaucoup à gauche. Mais aussi pour nombre de Français s’il on en croit la pétition qui a passé la barre symbolique du million de contestataires. Sauf que Myriam El Khomri avait annulé sa venue à l’émission, prétextant un souci de santé dû à un "accident domestique".

A lire aussi Loi El Khomri : plus d'un million de signatures en ligne contre la réforme, un record en France

Laurent Ruquier : "Accident diplomatique ou domestique ?"

Une absence qui a fait réagir Laurent Ruquier, samedi soir lors de l’émission "On n’est pas couché", aussi sur France 2. "Madame El Khomri finalement ne s'en est pas si mal tirée sauf qu'on ne sait pas si elle a glissé vraiment, réellement dans sa salle de bains ou si c'était une excuse diplomatique qui tombait bien au moment où elle devait expliquer le recul de la loi sur le travail et que peut-être elle avait besoin d'un peu de temps pour réviser plus longuement", a-t-il commenté. "Accident diplomatique ou domestique ?", s’est alors interrogé le présentateur en s’adressant à la chroniqueuse Léa Salamé.

"J'ai fait des examens de santé et tout va bien"

Et la journaliste de lui rétorquer : "Est-ce qu'on dit la vérité ? Est-ce qu'on dit que nous aussi, elle devait venir et a fait un malaise ? Je ne sais pas si on va garder ou pas [cette séquence] mais est-ce qu'on peut dire qu'il y a un mois, elle devait être là ?" "Elle nous a déjà fait le coup !", a conclu Laurent Ruquier (voir l'extrait en vidéo ci-dessus).

Publicité
Ce matin, dans Le Figaro (article payant), Myriam El Khomri a confirmé cette information en apportant sa justification. "J'ai fait un malaise fin janvier. J'ai fait des examens de santé et tout va bien. Je n'avais dormi que quatre heures par nuit pendant cinq nuits parce que ma petite fille de deux ans avait une grippe", a-t-elle indiqué au quotidien.