Le parti d’extrême gauche, le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), a mis en ligne des vidéos humoristiques afin d’appeler aux dons pour le financement du parti. Olivier Besancenot est l'un des personnages principaux de ces clips.

© Capture d'écran

Le NPA lance une souscription intitulée "faites vivre l'anticapitalisme". Il s’agit d’une série de clips humoristiques mettant en scène les partisans du parti afin de récolter des dons. Parmi ces clips, une vidéo qui montre Olivier Besancenot braquer une certaine Liliane, fait le buzz.

Olivier Besancenot, candidat aux présidentielles de 2002 et 2007, a le premier rôle dans une des vidéos mises en ligne par le NPA qui fait en ce moment le buzz. Ce dernier escalade l'enceinte d'une propriété pour "trouver du pognon". "Pas de chiens, pas de vigiles pour sauver les héros", dit-il avant d’enfiler une cagoule et d’assommer un garde. Il annonce alors vouloir "faire cracher de l'oseille" à une certaine Liliane.

Une parodie qui met en scène Liliane Bettencourt

"Main en l'air, c'est une souscription", menace Olivier Besancenot en pointant la femme blonde de la société "L’Or est al" avec une arme. L’héritière, Liliane Bettencourt, qui est jouée par une comédienne, chante dans son bureau "Maréchal nous voilà" en nettoyant une photo de l’ex-ministre sous le gouvernement Fillon, Eric Woerth.

"C'est Halloween ?" dit-t-elle lorsqu’elle aperçoit le braqueur. "Une souscription, fais pas la maligne !", lui répond ce dernier. "Un million, y'a une défiscalisation, Liliane. Ben oui ! Une dé-fis-ca-li-sa-tion. Pour 100 euros donnés, y'en a 66 qui reviennent. C'est une vraie niche fiscale" ajoute Olivier Besancenot, cette fois-ci avec le visage découvert.

Repartant avec un milliard d’euros sur le million demandé, le personnage joué par Olivier Besancenot s’enfuit. On le retrouve ensuite en prison où il dit : "putain, finalement, c'était pas un bon plan."

Philippe Poutou joue aussi aux acteurs

Publicité
Après ses faibles scores aux dernières législatives, le parti ne bénéficie plus du financement public. C’est pourquoi le NPA appelle aux dons. "On se réunit parce que la situation financière du NPA est catastrophique(...). Il faut vite qu'on trouve une idée parce que c'est la merde", explique l’un des partisans, Thibault Blondin.

Le parti a mis en ligne d’autres clips. L’un d’entre eux met en scène Philippe Poutou qui joue de la guitare et chante dans le métro.

En avril 2012 Philippe Poutou, candidat aux présidentielles, avait déjà réalisé un clip pour sa campagne. L’émission Questions pour un champion était devenue Questions pour une élection.

Publiez votre commentaire

5 commentaires

Un anticapitaliste doit

Portrait de Borys

Un anticapitaliste doit fonctionner sans fric, pareil pour son parti...

Votez pour ce commentaire: 

il a qu 'a braquer la poste y

Portrait de anushorribilis

informaticien autodidacte

il a qu 'a braquer la poste y a de la tune sur les livretA 

Votez pour ce commentaire: 

  Parti stupide, idées

Portrait de J-P 46

  Parti stupide, idées publicitaires stupides, résultats ...... , pour le suicide final Mr Besancenot aurait pu inviter au club Mr Mélenchon. Dommage !

Votez pour ce commentaire: 

   Ah bon, le NPA existe

Portrait de J-P 46

   Ah bon, le NPA existe encore ? Il nous reste en France des communistes ? J'invite ce Mr Besancenot à faire la manche auprès de Mr Poutine et démarcher les paradis sociaux tels que Chine, Corée du nord, Cuba, Russie. Le Kremlin ne rémunère plus les PC à l'étranger ? Pov lapins !

Votez pour ce commentaire: 

une bonne leçon à donner aux

Portrait de libs

une bonne leçon à donner aux délinquants en diffusant une telle vidéo, je pense qu'il a un gros souci

la on comprend la bêtise de ce monsieur, si on peut l'appeler ainsi

Votez pour ce commentaire: 

Publicité