Le Front National a récemment suspendu de ses fonctions politiques un conseiller municipal à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Le parti l’accuse d’avoir fait du prosélytisme en envoyant une vidéo sur l’islam à ses collègues du FN.

Maxence Buttey vient d’être sanctionné par Front National. Le jeune conseiller municipal de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) a en effet été suspendu de ses fonctions, accusé par le parti d’extrême droite d’avoir fait du prosélytisme. Temporaire, cette sanction pourrait devenir définitive ou même déboucher sur une exclusion. Les cadres du FN doivent en décider d'ici le mois prochain.

A lire aussi - Beaucaire (Gard) : pour parler éducation, le maire FN cite Nabilla

Agé de 22 ans, Maxence Buttey a récemment choisi de devenir musulman et a envoyé une vidéo sur l’islam à 12 de ses collègues du parti, au bureau départemental. Une initiative vivement critiquée par ses derniers, lesquels y voient du prosélytisme. La séquence vidéo envoyée promouvait "l’aspect visionnaire du Coran", croit savoir Europe 1. Aussi, ont-ils décidé de sanctionner le jeune conseiller municipal. Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir, compte tenu notamment de la récente conversion de Maxence Buttey.

"Ne pas mélanger la politique et le religieux"

Cela "n’est absolument pas un problème", s’est d’abord défendu Gaëtan Dussausaye, le nouveau directeur de FN de la jeunesse. "Nous avons un principe au FN, c’est de ne pas mélanger la politique et le religieux", a-t-il ensuite fait valoir au micro de France 3. Et celui-ci d’expliquer plus en détails : "Ce qui nous pose problème et nous a amenés, du moins au niveau départemental, à prendre des décisions un peu plus fermes à son égard, c'est le fait qu'il y avait une action de prosélytisme au sein de la fédération du Front national du 93 (…) Nous avons su qu'apparemment il partageait des vidéos dans l'optique de convaincre tout son entourage, les adhérents". Maxence Buttey a, "pas son attitude, dépassé une limite", a de son côté regretté Jordan Bardella, le secrétaire départemental du FN en Seine-Saint-Denis.

A lire aussi - Mairies FN "remarquables" : mais que se passe-t-il à Hayange ?

Maxence Buttey nie en bloc

Publicité
Le principal intéressé nie quant à la lui les faits qui lui sont reprochés. "N'ayant pas fait de prosélytisme, je ne commenterai pas la sanction prise à mon encontre par le secrétaire départemental du FN 93, décision qui n'engage que lui", a-t-il confié au Parisien avant d’assurer : "On va s’expliquer, les choses vont rentrer dans l’ordre".

 

En imagesPhotos : ces personnalités qui soutiennent plus ou moins haut et fort le FN

L'avocat Gilbert Collard

Le Front National a actuellement la cote auprès des Français, et même des personnalités. Connues depuis longtemps ou récemment révélées, ces affinités sont parfois affichées et revendiquées par ces dernières. Si pour le moment Gilbert Collard se "contente" d’adhérer au Rassemblement bleu Marine, Jean-Marie Le Pen aurait bon espoir de le voir un jour ...

Le cinéaste Jean-Luc Godard

 Dans une interview accordée au Monde mercredi, le cinéaste Jean-Luc Godard a clairement évoqué que son cœur penche pour le parti de Marine Le Pen. "J'espérais que le Front national arriverait en tête. Je trouve que Hollande devrait nommer Marine Le Pen Premier ministre", a-t-il ainsi déclaré. Une position que l’artiste n’a cependant pas traduit ...

L’acteur Alain Delon

Alors que le FN ne fait pas l'unanimité, Alain Delon est un fervent soutien du parti frontiste. L'acteur n’hésite pas à s’écharper avec son fils, lequel ne partage pas les mêmes idées que lui.

L’humoriste Jean Roucas

Alors qu’il critiquait ardemment Jean-Marie Le Pen via ses marionnettes, il a finalement décidé de rejoindre le parti de son ancienne cible. "Je voterai Marine Le Pen en 2017", a-t-il affirmé lors de la dernière université d'été du FN.

L’ancienne actrice Brigitte Bardot

En 2012, Brigitte Bardot a confié au Parisien que son vote irait à Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle. La présidente du Front National est selon une "femme admirable" qui "a dédiabolisé" le FN, et même "la seule" à s'être "occupée de dénoncer le scandale de la viande halal".

Jean-François Belmondo

Le neveu de l’acteur Jean-Paul Belmondo s’est récemment présenté comme candidat du Front National aux prochaines élections municipales de Paris.

L’humoriste Dieudonné

Souvent décrié pour ses sketchs antisémites, Dieudonné a choisi Jean-Marie Le Pen pour être le parrain de sa troisième fille en 2008. "J'ai de l'estime pour Dieudonné. Nous nous sommes rapprochés car nous avons des points communs", avait alors commenté l’ancien président du Front National.

Autres diaporamas

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :