Les Jeunes Républicains ont distribué, cet été, des préservatifs dont l’emballage avait pour inscription le titre de l'ouvrage de Valérie Trierweiler.

De drôles de préservatifs ont été distribués, cet été, sur les plages par les Jeunes Républicains. L'inscription "Merci pour ce moment", en référence au livre éponyme de Valérie Trierweiler, était imprimée sur leur emballage. La distribution, qui pouvait être vue comme un pic à l'encontre de François Hollande, avait soulevé une certaine polémique au sein même du parti. Nicolas Sarkozy, lui, a mis du temps à se prononcer mais il aurait finalement déclaré adhérer à l’opération de communication, selon Closer.

A lire aussi - Cet été, les Jeunes Républicains distribuent des préservatifs : "Merci pour ce moment"

"Ceux qui les ont critiqués ont eu tort", aurait-il ainsi avancé lors de la commission exécutive de rentrée du parti, le 2 septembre. "On ne va pas demander à un mouvement de jeunes de ressembler à un mouvement de vieux", aurait-il également dit, ajoutant trouver l’idée "drôle".

"On est vraiment dans la politique de fond avec les Jeunes Republicains"

Publicité
Pourtant, de nombreux dirigeants au sein du parti avaient critiqué cette opération. Les Jeunes Républicains des pays de la Loire s’étaient ainsi désolidarisés de l’initiative, tandis que Pierre Gentillet, le président des Jeunes de la Droite populaire (un mouvement rattaché aux Républicains) avait critiqué sur Twitter le budget alloué à la distribution des préservatifs, ironisant sur "la politique de fond" menée par le mouvement de Jeunesse de la rue de Vaugirard.

 

En vidéo sur le même thème - Pour viser Hollande, les Jeunes Républicains vendent des préservatifs "Merci pour ce moment" sur les plages