Selon les informations de Nice-Matin, l’ancien chef de l’Etat a donné mercredi dernier à Monaco une conférence privée pour le groupe d’audit Deloitte. Cette intervention d’une heure aurait été facturée 100 000 euros.

©AFP

Nicolas Sarkozy est certes absent de la scène politique depuis sa défaite face à François Hollande en 2012 mais il n’est pas en reste pour autant. L’ancien président s’est en effet reconverti dans les conférences. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette activité s’avère très lucrative. Selon les informations deNice-Matin, il aurait donné mercredi dernier Monaco une conférence d’une heure pour le cabinet d’audit Deloitte. Sur le thème des "grands enjeux économiques et mondiaux", celle-ci aurait ensuite été facturée 100 000 euros. Une coquette somme qui est pourtant bien en-deçà de ce qu’empochait l’ex-locataire de l’Elysée pour le même type d’intervention il y a deux ans.

Il facture moins cher qu’en 2012En effet, et comme le rappelle Closer,le Canard Enchaîné a révélé que quelques mois après avoir perdu la présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy avait facturé 250 000 euros une prestation de 45 minutes pour la banque américaine Morgan Stanley.

Publicité
Une pique à François HollandeEt si les conférences du champion de la droite ont, semble-t-il, perdu en cote, ce dernier n’a cependant rien perdu de son humour assassin. Mercredi dernier sur le Rocher, Nicolas Sarkozy en a en effet profité pour lancer une pique à son successeur François Hollande. "En général, on ne prend pas un leader qui voit moins loin, moins vite… Enfin, ça dépend… Il y a des pays…", a-t-il lâché sous les "rires et applaudissements de la salle", indique Nice-Matin.

Vidéo sur le même thème: Nicolas Sarkozy salue des touristes pendant son jogging à Beverly Hills 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet