Alors que Nicolas Sarkozy et Alain Juppé se sont récemment échangés des amabilités par médias interposés, l’ancien chef de l’Etat récidive. Selon une indiscrétion des Echos, ce dernier aurait taclé Alain Juppé sur son casier judiciaire.

©AFP

"Moi, je n'ai jamais été condamné !". C’est la nouvelle pique lancée par Nicolas Sarkozy à l’attention d’Alain Juppé. Malgré sa mise en examen, l’ancien chef de l’Etat rappelle que la maire de Bordeaux n’est pas blanc comme neige. Dans une indiscrétion des Echos, le chef de l’Etat avance trois arguments à l’encontre d’Alain Juppé : son âge, son casier judiciaire et son bilan. "Qu'il se présente, il me rajeunit. Moi, je n'ai jamais été condamné ! Et au fait, c'est quoi le bilan réformateur d'Alain Juppé ? Il est nul", a ainsi lancé l’ancien chef de l’Etat.

• Lire aussi : Nicolas Sarkozy à propos d’Alain Juppé : "ce n’est pas un concurrent vu son âge"

Entre les deux hommes, l’amour fou

Tandis qu’un certain François Fillon reste à l’écart de la scène médiatique et ce, en limitant les commentaires vis-à-vis de Nicolas Sarkozy, les piques entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy se sont multipliées récemment. En effet, l’ancien chef de l’Etat avait ouvert les hostilités : "Juppé a toujours été correct avec moi. Ce n'est pas un concurrent, vu son âge". Une phrase à laquelle Alain Juppé a rapidement répondu. "Je ne suis pas encore septuagénaire, je vais fêter mon 69e anniversaire dans deux mois. Il vaut peut-être mieux un sexa en forme qu'un quinqua amorti", avait-il ainsi répliqué.

Le maire de Bordeaux a par ailleurs fait remarquer que critiquer l’âge d’une personnalité dans le cadre d’une présidentielle ne présage rien de bon. Pour cela, l’ancien Premier ministre a fait référence au cas Jospin-Chirac de 2002. "J'ai l'âge que j'ai, bien sûr. Vous vous souvenez de Jospin déclarant en 2002 que Chirac était un peu vieux ? Ça ne l'a pas beaucoup aidé", a-t-il ainsi ironisé.

Publicité
Alors que la date limite de dépôt des candidatures pour la présidence de l’UMP est fixée au 30 septembre, Nicolas Sarkozy s’exprimera sur son avenir politique vers fin août, début septembre.

A voir sur ce thème : Alain Juppé fait allusion à une possible candidature à la présidentielle de 2017

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité