Deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, évoquent dans French Corruption, en librairie ce mercredi, l’existence d’un compte suisse dont aurait bénéficié Nicolas Sarkozy. De quoi faire couler beaucoup d’encre.

© AFP

Il vient de se féliciter d’avoir obtenu un non-lieu dans l’affaire Bettencourt, mais le répit pourrait bien être de courte durée. Nicolas Sarkozy est en effet de nouveau visé par une enquête évoquant un possible compte en Suisse. C’est L’Express, qui s’est procuré une copie de French Corruption, le  nouveau livre signé par Gérard Davet et Fabrice Lhomme à paraître ce mercredi, qui répand le poil à gratter.

De l'argent non déclaré ?Les deux auteurs, journalistes au Monde, ont enquêté sur les rapports troubles entre la politique et l’argent, et mettent en cause plusieurs personnalités de droite, dont Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Ils évoquent ainsi les relations entre l’ancien président et Jacques Heyer, un gestionnaire de fortune suisse à la réputation sulfureuse. Dans French Corruption, les journalistes citent des témoins, dont un magistrat helvétique et un policier français indique L’Express, soupçonnant de l’argent non déclaré. Des propos corroborés par Marc Francelet, un ancien journaliste connu pour avoir déterré plusieurs affaires, qui parle lui de la remise d’une enveloppe contenant de l’argent entre les deux hommes du temps où Nicolas Sarkozy était maire de Neuilly.

Publicité
Pas de preuves incontestablesUn livre qui devrait faire du bruit donc, et provoquer des remous. D’autant les auteurs, ne possédant pas de preuves incontestables, ne vont pas jusqu’à affirmer l’existence de ce compte en banque. Me Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy, a d’ailleurs réfuté ces allégations, admettent-ils, invoquant la « prise de risque » inhérente au journalisme d’investigation pour justifier leur position. La mèche est donc allumée, reste à savoir maintenant jusqu’où elle brûlera.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :