Selon les informations de Mediapart, l’Etat débourserait chaque année plusieurs milliers d’euros au titre d’un privilège accordé à Nicolas Sarkozy.

Depuis qu’il n’est plus président de la République, et selon ce qui est prévu par la loi, Nicolas Sarkozy bénéficie de certains avantages. A l’instar de ces prédécesseurs, l’ancien chef de l’Etat jouit en effet, entre autres, des services de gardes du corps, de deux chauffeurs, d’une voiture de fonction, d’un bureau, de la gratuité des transports ferroviaire et aériens, et de la prise en charge de ses frais de communication.

Publicité

A lire aussi – Les privilèges des anciens présidents de la République

L’Etat finance "vingt-six lignes de téléphone portable à Nicolas Sarkozy et son cabinet"Et si grâce au député PS René Dosière on sait que Nicolas Sarkozy figure en deuxième place des anciens présidents qui coûtent le plus cher à l’Etat avec 2,2 millions d’euros dépensés pour lui chaque année, on ignorait en revanche le détail de ces dépenses. Un point que Mediapart a en partie réussi à mettre en lumière, dans un article repéré par L'Obs. En effet, le site d’investigation révèle cette semaine que la France débourse "14 791 euros par an" pour financer "les lignes téléphoniques" de l’actuel patron du parti d’opposition. En tout, les factures de "vingt-six lignes de téléphone portable à Nicolas Sarkozy et son cabinet", seraient ainsi réglées par l’Etat, détaille Mediapart. 

A voir sur le même thème : Argent des politiques : est-ce que la transparence est impossible ?

Publicité