Le président des Républicains a ironisé sur l’âge et le caractère de l’ancien Premier ministre en vue des primaires internes au parti.

Entre les deux hommes politiques la rivalité est palpable à l’approche des primaires qui désigneront le candidat des Républicains pour la prochaine élection présidentielle, en 2017.

A cette date, Alain Juppé, qui a 69 ans, dépassera la barre des soixante-dix ans, ce que n’aurait pas manqué de souligner Nicolas Sarkozy, son principal adversaire (non déclaré) pour les primaires.

A lire aussi - Sarkozy sur Juppé : "Il va falloir s’occuper de son cas"

Selon le Canard enchaîné, le président des Républicains aurait déclaré : "Un septuagénaire de gauche pour la primaire ? Ça me va très bien."

"Il fait « waouf » et après se couche"

L’année dernière, Nicolas Sarkozy s’était déjà moqué de l’âge du maire de Bordeaux, déclarant en privé qu’il n’était "pas un concurrent vu son âge". Alain Juppé avait alors répliqué qu’il valait mieux "un sexa’ en forme qu’un quinqua’ amorti."

Ce vendredi matin, invité sur BFMtv, il est revenu sur la pique du président des Républicains. "Je le connais bien, je ne peux pas imaginer qu'il en tombe à ce niveau de goujaterie, donc ce sont forcément des élucubrations", a-t-il fait savoir.

Publicité
Mais, selon l'hebdomadaire, Nicolas Sarkozy n'aurait pas seulement raillé l’âge d’Alain Juppé ; son caractère est aussi une cible. "Il est féroce, Juppé, hein ? Il fait « waouf » et, après, il se couche.", aurait-il lâché.

Vidéo sur le même thème : Alain Juppé sifflé au congrès des Républicains