Nicolas Sarkozy reste très attentif à ce qu’il se passe dans l’actualité. Entre le président Emmanuel Macron et la rentrée de sa fille Giulia, l’ancien chef de l’Etat n’hésite pas à prendre la parole.

Nicolas Sarkozy est rarement avare de petites phrases comme récemment lorsqu'il est venu inaugurer le centre de formation Raymond-Kopa ainsi que le relate Le Parisien. Il a notamment évoqué Emmanuel Macron et sa fille.

A propos du nouveau président, Nicolas Sarkozy assume parfaitement avoir une certaine admiration pour lui. Mi bluffé, mi curieux, il a même confié à un de ses proches : "Ce Macron tout de même, il est étonnant. Tu crois qu’il va y arriver ?".

Il s’avère qu’entre celui qui a été le 23ème président de la République et Emmanuel Macron, il y a une certaine complicité cordiale. C’est en tout cas ce qu’affirme la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy : "Ils ont un vrai respect mutuel. Rien à voir avec Hollande !"

D’ailleurs l’ancien chef de l’Etat aurait même des oreilles au gouvernement et parlerait à l’occasion avec quelques ministres.

Sa fille Giulia, sa priorité

Quand il ne s’agit pas de politique, Nicolas Sarkozy n’a d’yeux que pour sa fille, Giulia. Comme tous les écoliers de France, la fillette fera prochainement sa rentrée, au CP cette année. Pour son papa, la priorité du mois de septembre, c’est cela. C’est d’ailleurs lui qui l’accompagnera à l’école.

Publicité
Il s’avère que Nicolas Sarkozy est un habitué de la chose, comme il le révélait récemment avec humour dans Valeurs Actuelles. "Quand je la dépose à l'école, il y a beaucoup de parents dont je pourrais être le père…", avait-il déclaré , ajoutant qu’il ne fallait pas compter sur lui pour être représentant des parents d’élèves

Vidéo sur le même thème : L’étonnant conseil de Sarkozy à sa fille Giulia

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité