Dans son livre, Nicolas Sarkozy revient sur un épisode douloureux de sa vie privée : son divorce avec Cécilia Attias. Découvrez ce qu’il écrit dessus.

En 2007, cinq mois seulement après sa victoire à l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy divorçait de Cécilia Attias. Une épreuve pour le nouveau président qui avait pourtant tenté de recoller les morceaux. Alors que son couple battait de l’aile depuis quelques mois, l’actuel patron des Républicains avait essayé de le sauver en organisant un petit séjour avec son épouse et leur fils, Louis, sur le yacht de son ami Vincent Bolloré. Une opération qui s’était finalement révélée infructueuse. Et pour cause : dans son livre La France pour la vie, Nicolas Sarkozy raconte en effet que les dés étaient déjà jetés. Cécilia Attias lui "avait demandé trois jours plus tôt le divorce", écrit-il, ainsi que le rapporte Paris Match.

A lire aussi – Audrey Pulvar, Cécilia Attias, Christine Deviers-Joncour… que deviennent les ex des politiques ?

"Je ne suis pas une rebelle. Je comprends et respecte l’ordre établi. Il s’agissait d’une démarche totalement personnelle. Ce qui nous est arrivé est une chose banale, hélas, qui arrive à un couple sur deux en France. Il se trouve que mon mari était président de la République. Mais ce n’était pas du courage, c’était ce qu’il fallait faire pour être en accord avec moi-même", a de son côté confié l’ex-Première dame dans son livre Une envie de vérité, sorti en 2013.

Publicité

A lire aussi – Carla et Nicolas Sarkozy : les secrets de leur couple

Affecté par ce divorce,  Nicolas Sarkozy a pu compter sur le soutien de son frère, François Sarkozy. "Je l’accompagnais, mais je n’ai joué aucun rôle, de près ou de loin, dans cette victoire, merveilleuse de succès, mais aussi pleine de douleurs", a en effet raconté le frère cadet de l’ancien chef de l’Etat au Figaro.  Le "champion de la droite" a ensuite rapidement rebondi. Un mois après son divorce, il faisait la rencontre de Carla Bruni. Et trois mois plus tard, il l’épousait à l’Elysée.

 En vidéo - Jacques Martin rêvait de tuer Nicolas Sarkozy

Publicité