Selon Libération, l’ancien président de la République ne serait plus le bienvenu dans les tribunes où évolue le PSG parce qu’il ferait de l’ombre…

Le président des Républicains va-t-il être banni des tribunes du Parc des Princes ? Selon Libération, la venue de Nicolas Sarkozy en tribune VIP ne serait en effet plus du goût des responsables qataris qui détiennent le club de la capitale.

Ce serait un crève-cœur pour cet amoureux du ballon rond et du PSG. Mais les affaires sont les affaires… Les dirigeants qataris auraient dans leur viseur l’ex-chef de l’Etat qu’ils accusent d’être un "épouvantail", faisant ainsi fuir ses adversaires politiques en tribunes du Parc des Princes. "Adversaires avec lesquels les Qataris aimeraient pourtant s’entretenir de choses et d’autres".

Un lien avec ses déboires en politique ?

Si cela se confirmait, on pourrait parler d’ingratitude de la part des Qataris alors que c’est Nicolas Sarkozy, en 2011, qui avait initié le rachat du club de football de la capitale par ces derniers, et qui considère Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, comme son "frère".

Publicité
"Faut-il voir dans cet ostracisme la difficulté qu’a Sarkozy à prendre pied dans la prochaine présidentielle ? Est-il moins porteur aujourd’hui pour l’Etat gazier ?", interroge le quotidien.

Vidéo sur le même thème : Vente de Rafale au Qatar : "Des contreparties, il y en a quand même beaucoup"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité