Nicolas Sarkozy s’envole ce mardi pour les Etats-Unis, direction Las Vegas. L’ancien président de la République doit y donner une conférence devant des centaines de professionnels de la finance.

"Je vais peut-être être obligé de revenir". Si dans un entretien accordé au Parisien, Nicolas Sarkozy a laissé entendre qu’il pourrait revenir en politique pour les élections présidentielles de 2017, il n’en a pas pour pourtant abandonné ses activités de conférencier. L’ancien chef de l’Etat s’envole en effet ce mercredi pour Las Vegas (Etats-Unis). Aux côtés notamment de Georges Papandreou, l’ancien Premier ministre grec, et devant plusieurs centaines de professionnels de la finance, l’ex-chef d’Etat va ainsi animer la conférence SALT. Et alors que sa dernière conférence organisée à Montréal a été ponctuée de petites critiques à l’égard de son successeur à l’Elysée, Nicolas Sarkozy s’est encore une fois laissé aller à quelques réflexions sur la situation actuelle de la France. "Le pouvoir socialiste est en train de s’effondrer sur lui-même. Je suis extrêmement inquiet", a-t-il confié à ses proches.

Publicité
Nicolas Sarkozy tacle sévèrement François HollandeTandis que François Hollande vient tout juste de fêter sa première année en tant que président de la République, Nicolas Sarkozy n’a pas manqué d’en dresser un bilan. Selon lui, le président socialiste  est "vraiment nul" et "manque d’autorité". S’inquiétant également pour les quelque "1.500 chômeurs par jour", l’ancien chef de l’Etat préfère toutefois s’envoler pour les Etats-Unis. Officiellement retiré de la politique depuis sa défaite en mai dernier, il a depuis toujours tenu à se garder de tout commentaire à propos des affaires du pays. Mais alors que ces derniers temps il n’a pu s’empêcher de faire quelques remarques, sans doute son voyage outre-Atlantique lui permettra de prendre quelques distances avec la France.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité