Le président des Républicains aurait trouvé un nouveau qualificatif pour son successeur à l’Elysée. Découvrez de quoi il s’agit.

Selon les informations du Canard Enchaîné, Nicolas Sarkozy aurait trouvé une nouvelle manière de désigner François Hollande. Inspiré par l’action de son successeur à l’Elysée concernant le dossier syrien, le président des Républicains l’aurait récemment prononcée devant quelques-uns des membres de son parti, rapporte l’hebdomadaire. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’ex-chef de l’Etat n’a pas fait dans la dentelle. "J’ai rarement vu une couille molle pareille. Si on fait la guerre, on la fait vraiment. Il va falloir aller au sol. Il n’y a pas d’alternative, car Daech ne reculera pas et continuera même à avancer", aurait-il déclaré, fustigeant ainsi la position prise par François Hollande.

A lire aussi – Sarkozy : les "sympathiques" surnoms qu’il donne à ses adversaires

"Un chef de guerre en papier mâché"Lors de sa grande conférence de presse, le président de la République a annoncé que la France allait mener des vols de surveillance au-dessus de la Syrie. L'objectif : collecter de données stratégiques en vue de possibles frappes aériennes, et non d’intervention au sol. Une mesure jugée insuffisante par Nicolas Sarkozy. "Si on ne fait pas la guerre, aujourd’hui, on risque de devoir la faire demain, dans le Maghreb ou, plus tard, sur notre sol", a prévenu ce dernier.

A lire aussi – Intervention de la France en Syrie : ce qu’il faut savoir

Publicité
"Hollande, c’est un chef de guerre en papier mâché (…) Si on veut des renseignements, on n’a qu’à demander aux Américains, qui survolent les lieux depuis un an", aurait également fulminé Nicolas Sarkozy. Des propos forts que lui prête le Canard Enchaîné et que son entourage n’a pas confirmé, rapporte Le Lab d’Europe 1.

Vidéo sur le même thème : Intervention en Syrie: le changement d'attitude de François Hollande