Dans un entretien au Parisien, Nicolas Sarkozy évoque une fois de plus son possible retour en politique. Un retour dicté par la situation de la France. L’ancien chef de l’Etat juge François Hollande « vraiment nul » et se dit « extrêmement inquiet ».

Nicolas Sarkozy de retour en politique ? Il y apparemment pense de plus en plus. Après avoir déclaré dans Valeurs actuelles en mars dernier qu’il pourrait être « obligé » de revenir « pour la France » « par devoir », l’ancien chef de l’Etat l’affirme à nouveau aujourd’hui dans Le Parisien – Aujourd’hui en France : « Je vais peut-être être obligé de revenir ». Alors qu’il s’apprête à s’envoler à Las Vegas pour y donner une nouvelle conférence, Nicolas Sarkozy explique dans un entretien au quotidien être « extrêmement inquiet ».

François Hollande est « vraiment nul »L’ancien président dresse, lui aussi, un bilan de la première année de François Hollande à la tête du pays. « Le pouvoir socialiste est en train de s'effondrer sur lui-même. Je suis extrêmement inquiet » a-t-il indiqué à ses proches. Nicolas Sarkozy, qui juge François Hollande « vraiment nul », critique son « manque d’autorité » et s’interroge sur l’efficacité du couple Hollande-Ayrault, souvent bousculé par leurs ministres. Mais Nicolas Sarkozy s’inquiète surtout du climat social français, notamment « des 1500 chômeurs de plus par jour ».

Publicité
«  La société est très fragile, ça peut exploser »« La société est très fragile, il suffit d'une allumette » estime Nicolas Sarkozy, indiquant que « ça peut exploser ». D’où son possible retour, conforté depuis quelques semaines par des sondages favorables. En attendant, Nicolas Sarkozy, qui réaffirme n’avoir « rien à se reprocher » dans l’affaire Bettencourt, s’envolera demain pour le très bling-bling Las Vegas, où il est attendu pour donner une nouvelle conférence.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité