Nicolas Sarkozy sera ce jeudi soir l’invité de "Des paroles et des actes". Mais son passage pourrait être compromis par l’absence de débatteur face à lui. France 2 n’a plus que quelques heures pour trouver quelqu’un.

Qui sera face à Nicolas Sarkozy ce jeudi soir dans "Des paroles et des actes" (DPDA) ? C’est la question à laquelle France 2 tente actuellement de répondre. La chaîne n’a plus que quelques heures pour trouver.

Difficile en effet pour la Deux de trouver un contradicteur potentiel de l’ancien président de la République. France 2 avait d’abord pensé à Emmanuel Macron mais Marianne croit savoir que Nicolas Sarkozy aurait refusé, poussé par une partie de son entourage. "Certains étaient pour histoire de monter qu’il était encore dans le jeu, mais une majorité lui déconseillait d’accepter, sous peine de se faire ringardiser par ce jeunot qui a 23 ans de moins que lui", a raconté un de ses proches au magazine. Ce dernier précise également que le ministre de l’Economie n’y était pas non plus favorable.

A lire aussi – Emmanuel Macron : le jeune ministre qui inquiète la gauche et la droite

Le Guen a finalement annulé Le Parisien rapporte quant à lui qu’après Emmanuel Macron, quatre autres ministres ont également été sollicités avant de décliner l’invitation : Ségolène Royal, Marisol Touraine, Bernard Cazeneuve et Stéphane Le Foll. Finalement, Jean-Marie Le Guen avait accepté. Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement devait donc se retrouver face à l’ex-chef de l’Etat sur France mais Europe 1 révèle ce jeudi matin qu’il a lui aussi décidé de renoncer à ce face à face télévisé.

A lire aussi - DPDA : l'annulation de Marine Le Pen a coûté très cher

Publicité
Une situation délicate pour France 2. Aussi Le Parisien indique que la chaîne aurait élargi son champ de recherches au-delà de la politique pour solliciter l’économiste Thomas Piketty. Mais là encore, elle aurait reçu une réponse négative. A moins de 24 heures du début de l’émission, le suspense est donc à son comble et la pression sans doute à son maximum pour l’équipe de DPDA.

En vidéo sur le même thème - Marine Le Pen annule sa venue dans l'émission "Des paroles et des actes"