L’ancien président de la République vient de rejoindre le conseil d’administration du géant hôtelier AccordHotels. Un poste qui devrait lui rapporter plusieurs milliers d’euros par an. 

La nouvelle est tombée mardi soir : Nicolas Sarkozy va intègre le conseil d’administration du géant hôtelier AccordHotels. Chargé "d’accompagner la vision internationale" du groupe, l’ancien président qui s’est retiré de la vie politique serait "très heureux" de cette nouvelle mission qui "l’intéresse beaucoup", selon l’un de ses proches. Trois mois après sa défaite à la primaire de la droite, "cela montre qu’il se construit une autre vie", a souligné cette même source. Même joie du côté d’AccordHotels. L’entreprise y voit en effet "la volonté de poursuivre de déploiement de la stratégie du groupe" au moyen de "l’expertise internationale" de l’ancien chef d’Etat.

A lire aussi Nicolas Sarkozy : "Il est passé à autre chose", assurent ses proches

Au moins 50 000 euros par an

Publicité
Intégré au "Comité stratégie internationale" en la qualité de président, Nicolas Sarkozy devrait être rémunéré en "jetons de présence", explique Capital sur son site. "Ces derniers sont fixés selon une enveloppe définie annuellement, dont le tiers est versé en fixe et les deux tiers en variable, selon la présence aux réunions". Le prédécesseur de Nicolas Sarkozy, Nadra Moussalem avait ainsi touché 49 40 euros en 2015 et 61 934 euros l’année d’avant. L’ex-locataire devrait donc toucher une somme similaire. Mais Capital précise toutefois qu’il peut s’attendre à plus, notamment en raison de son statut de président du Comité de stratégie internationale. "Les présidents de Comité touchent une part fixe plus importante", croit savoir le magazine.

Vidéo sur le même thème : La vidéo déjantée de la mère de Nicolas Sarkozy