Alors que Patrick Poivre d’Arvor l’a récemment accusé d’avoir manœuvré pour l’évincer de TF1 en 2008, Nicolas Sarkozy a préféré en rire. Découvrez ce qu'il a dit. 

"C’est politique, tout le monde le sait. J’en ai maints témoignages depuis, par des gens qui étaient au pouvoir à l’époque ou à TF1. Tout le monde me l’a dit, des administrateurs de TF1 comme François Pinault", a déclaré Patrick Poivre d’Arvor la semaine dernière sur le plateau de "C à vous". Evoquant son éviction du JT de TF1 en 2008, l’invité d’Anne-Sophie Lapix a en effet sous-entendu que son départ avait ordonné à l’ancien directeur de la chaîne, Nonce Paolini, par l’ex-chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy. "La manière dont il m’a enterré alors que les audiences étaient formidables (…) Surtout le faire sur ordre, parce que quelqu’un vous l’a demandé au-dessus de vous, moi je trouve cela insupportable", a-t-il raillé.

Publicité
"Manquerait plus que Lepers dise que c’est de ma faute aussi !"Des accusations qui n’ont pas échappé à Nicolas Sarkozy et que ce dernier a commentées auprès de son entourage, rapporte Closer. "Si ça lui fait plaisir de penser que je suis derrière, tant mieux !", aurait-il confié, avant de lâcher, ironique : "Il se fait sa légende sur mon dos. Manquerait plus que Lepers dise que c’est de ma faute aussi !".

En vidéo – Les meilleurs moments de la carrière de Claire Chazal

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité