Le ministre de la Transition écologique est fatigué de l’attitude de sa prédécesseure au gouvernement. Mais qu’a fait Ségolène Royal pour énerver à ce point Nicolas Hulot ?

Ambiance tendue entre Ségolène Royal et Nicolas Hulot. Depuis quelques semaines, les deux politiciens s’écharpent. Une situation devenue intenable pour le ministre de la Transition énergétique qui peine à cacher son agacement. "En privé, (il) dit ne plus supporter les ‘conseils’ qu’elle croit bon de lui donner par médiés interposés", écrit Le Point dans un indiscret. La semaine dernière, l’ex-ministre de l’Ecologie a en effet cru bon de profiter de son passage à la télévision pour exhorter son successeur au gouvernement à "rester ferme" sur la question du glysophate. Une initiative qui avait fortement énervé Nicolas Hulot. "Ce ne peut plus continuer comme ça", s’était-il même emporté à la sortie du Conseil des ministres. "Ce qui énerve aussi Hulot, ce sont 'les SMS dont elle inonde en permanence (s)es deux secrétaires d’Etat'", écrit encore l’hebdomadaire.

"Je n’ai pas sacrifié cinq ans de ma vie pour que tout soit détricoté"

Publicité
"Je ne suis pas à la retraite", a par ailleurs souligné Ségolène Royal au cours d’une interview accordée à Paris Match et publiée ce jeudi. En déplacement en Laponie dans le cadre de ses nouvelles fonctions de d’ambassadrice pour les pôles, l’ex-candidate à l’élection présidentielle de 2007 en a même profité pour franchir une nouvelle étape dans la guéguerre qui l’oppose à Nicolas Hulot. Alors qu’elle s’était jusqu’alors contenté de lui prodiguer des conseils, elle est en effet passé aux tacles. Il "manque de volonté politique", a-t-elle jugé à propos de lui, "ça ronronne" au lieu de faire "du concret". Et celle-ci d’ajouter : "Je n’ai pas sacrifié cinq ans de ma vie pour que tout soit détricoté". Le message est clair. Et la réponse de Nicolas Hulot s’annonce cinglante.

En vidéo - Nicolas Hulot pique une grosse colère

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité