En déplacement à Nice ce mardi, Jean-Marie Le Pen s’en est une nouvelle fois pris aux Roms. Il s’est demandé s’il faudrait, un jour, rebaptiser la Promende des Anglais pour l’appeler « Romenade ».

© AFP

Début juillet à Nice, Jean-Marie Le Pen avait qualifié la présence des Roms d’"urticante" et "odorante". Il avait aussi prédit que "50 000 Roms" allaient venir s’y installer en 2014. Mardi, en déplacement à Nice, le président d’honneur du FN  a une nouvelle fois dérapé, se demandant si la célèbre Promenade des Anglais serait un jour rebaptisée "Romenade".

"75 euros par jour pour les Roms"

Au cours d'un point de presse, l'ancien leader du Front National a fustigé une récente décision de justice de verser 75 euros d'indemnité par jour à des Roms déplacés de leur campement et se retrouvant sans proposition de logement. "Cette annonce en Roumanie a provoqué un enthousiasme fanatique pour le départ, départ jusqu'ici limité. Des dizaines de milliers, des centaines de milliers, de ces Roms vont partir pour revenir chez nous pour y trouver le pactole. En effet, 75 euros par jour et par tête c'est le miracle pour eux", a commenté Jean-Marie Le Pen.

SOS racisme monte au créneau

Ses propos ont fait l'objet d'un dépôt de plainte mardi matin par SOS racisme auprès du Tribunal de grande instance de Nice pour "provocation à la haine et à la discrimination ethnique, non suivie d'effet". "Sos racisme reste en alerte et vigilant dans cette période préélectorale attisée par la crise de confiance pour éviter les dérives qui peuvent entraîner des comportements discriminatoires et violents", a commenté mardi Amadou Diallo, président de l'antenne niçoise de SOS racisme.

Il persiste et signe

Publicité
En réaction à ce dépôt de plainte de SOS racisme, Jean-Marie Le Pen n’a pas démenti ses propos. Bien au contraire. "J'ai dit que leur présence était urticante. C'est vrai que pratiquement dans toutes les communes où ils s'installent de façon arbitraire, c'est ressenti par la population d'une façon urticante. Quant aux gens qui ont critiqué l'emploi du mot odorant, ils devraient se référer au Larousse, parce qu'ils verraient d'ailleurs la différence entre odorant et malodorant", a-t-il lancé mardi.

Vidéo ci-joint : Jean-Marie Le Pen dérape sur les Roms