Ce matin sur Europé 1, Laurent Wauquiez s'est essayé à une comparaison historique pour le moins hasardeuse. Explications.

En politique, ce n'est jamais simple de convoquer l’histoire. En plus du risque de déclencher une polémique à l’image de l’apartheid de Manuel Valls ou de la Stasi de Nicolas Sarkozy, on peut (aussi) faire une grossière erreur historique. En tentant une justification sur la position du "ni-ni" promue par l’UMP, Laurent Wauquiez vient d’en faire la désagréable expérience comme l’ont rapporté nos confrères du Lab.

Lire aussi : Cinq choses que vous ignoriez peut-être sur Laurent Wauquiez

Invité ce mercredi au micro d’Europe 1, Laurent Waquiez a fait référence au général De Gaulle pour expliquer le choix de l’UMP de ne pas appeler les électeurs à faire barrage au FN en votant PS. "Est-ce que de Gaulle appelait à voter Guy Mollet ? J'aimerais bien que chacun réfléchisse à ça. (…) Je n'appelle pas à voter pour des gens dont je ne partage pas les convictions, je défends mes idées et mes valeurs. De Gaulle n'appelait pas à voter Guy Mollet. Assumons nos idées, ce sera déjà bien" a déclaré le maire du Puy-en-Velay.

"Ignare !"

Outre le fait que ce cas de figure ne se soit jamais présenté, la référence historique en a énervé plus d’un. Parmi les mécontents, le député PS Nicolas Bays qui a interpellé le secrétaire général de l’UMP sur Twitter : "Guy Mollet a été Ministre de De Gaulle au moment du risque putschiste ignare !".

Publicité
Comme le rappelle Le Lab, la collaboration entre le leader de la SFIO et le Général, ne s’arrête pas là. Guy Mollet a par exemple participé à la rédaction de la Vème République. Mais le surdiplômé Laurent Wauquiez l’ignorait. Après tout, ce n’est pas comme s'il était secrétaire général d’un parti se réclamant du gaullisme…

Vidéo : Frédéric Mitterrand se lâche : François Fillon est "beau" et Laurent Wauquiez est un "allumeur"