La ministre de l’Education nationale a récemment été recadrée par Manuel Valls. Une première depuis qu’elle a été nommée au gouvernement. Najat Vallaud-Belkacem serait-elle en train de perdre de sa superbe aux yeux de l’exécutif ?

Manuel Valls ne l’a pas clairement nommée mais le message lui était destiné. Ainsi que le rapporte Le Figaro ce mercredi, le Premier ministre a récemment recadré Najat Vallaud-Belkacem lors d’une réunion de travail à Matignon. Le journal évoque même une "mise en garde cinglante". La mise au point a sans doute été d’autant plus rude pour la numéro 4 du gouvernement que c’était pour elle une première. En effet, depuis qu’elle a été nommée dans l’équipe de Manuel Valls, la ministre de l’Education nationale ne s’est jamais faite remarquer à cause d’un dérapage ni ne s’est opposée à la politique menée par François Hollande et Manuel Valls. Si bien qu’elle est aujourd’hui surnommée "la bonne élève du gouvernement" et même parfois, "la chouchoute" du président.

La polémique du "Supplément"

Mais cet état de grâce n’est-il pas en train de prendre fin ? La question se pose en effet car, outre le recadrage auquel elle a eu droit, Najat Vallaud-Belkacem s’est récemment offert une polémique. Souvenez-vous, il y a quelques jours, la ministre s’est retrouvée sur le plateau du "Supplément" de Canal+ en compagnie d’un humanitaire islamique qui expliquait qu’il refusait de serrer la main de femmes ou encore qui confiait éprouver des difficultés à condamner les exactions de l’Etat islamique en Syrie. Ce qui a déclenché une polémique. En effet, Najat Vallaud-Belkacem a ensuite accusé les journalistes de l’émission d’avoir provoqué cette rencontre pour faire le buzz tandis que ces derniers ont affirmé qu’elle avait eu accès à la liste des invités avant de venir sur le plateau.

A ce dérapage, s’ajoute également le fait que les éloges de François Hollande et Manuel Valls se font plus rares. Eux qui étaient si prompts à vanter publiquement ses qualités sont bien silencieux depuis quelques semaines.

Elle devrait être reconduite au gouvernement

Publicité
Malgré tout, il se murmure que Najat Vallaud-Belkacem devrait être reconduite à son poste lors du prochain remaniement. De quoi laisser supposer que, même s’ils ne le manifestent plus autant qu’avant, François Hollande et Manuel Valls sont toujours satisfaits de son travail à l’Education nationale et que la ministre a su garder sa place de "chouchoute".

En vidéo sur le même thème : Najat Vallaud-Belkacem émue aux larmes par Manuel Valls 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité