Dans un entretien accordé à L'Opinion, Najat Vallaud-Belkacem est revenue sur la caricature d'Emmanuel Macron faite par les Guignols de l'Info, laissant entendre que, pour l'instant, elle n'était pas dans le casting de Canal+.

Il y a différentes façons d’être reconnu en politique. Il y a d’abord la qualification par les initiales de type NKM ou DSK. Mais, autre forme de consécration, il y a aussi le fait d’avoir sa marionnette aux Guignols de l’Info. Si Najat Vallaud-Belkacem peut se targuer de rentrer dans la première catégorie, elle n’a toujours pas sa caricature de latex sur Canal +.

Lire aussi : Najat Vallaud-Belkacem, qui est la benjamine du gouvernement ?

Interviewée par L’Opinion, la ministre de l’Éducation nationale a quasiment regretté de ne pas avoir son double dans la célèbre émission. "Moi je suis donc fade. On ne m’imite pas" a-t-elle ainsi déclaré à nos confrères. C’est vrai que son absence a de quoi interroger car de nombreux ministres du gouvernement Valls II comptent parmi les personnes singées par la chaîne cryptée. Même le dernier arrivé, Emmanuel Macron, a le droit à sa marionnette.

Publicité
Par ailleurs interrogée sur la popularité croissante du benjamin du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem a mentionné la "forme d’énergie positive" dont le patron de Bercy faisait l’objet avant d’évoquer sa marionnette aux Guignols. "Dimanche je suis tombée par hasard sur sa marionnette. Ils l’ont représenté en bébé. Cécile Duflot apparaissait en gamine et n’aimait pas sa marionnette. Elle nous le disait" relate la ministre de l’Education. Et NVB d’expliquer : "moi je suis fade. On ne m’imite pas". Amère l’ancienne porte-parole du gouvernement ? Pas si sûr. "Dieu me préserve d’avoir un jour de marionnette" a-t-elle assuré.  

 > vidéo sur le même thème : Vallaud-Belkacem : "Il faut avoir confiance en l'école"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité