Considérée comme la "chouchoute" de François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem agace certains de ses collègues. A tel point qu’ils lui ont même trouvé un surnom peu flatteur. 

Malgré la polémique qu’elle a récemment déclenchée au "Supplément" de Canal+, Najat Vallaud-Belkacem reste parmi les ministres préférés de François Hollande. Le bruit court même que le président réfléchirait non seulement à la reconduire lors du prochain remaniement, mais aussi à la promouvoir. Il faut dire qu’à part son récent dérapage, la ministre de l’Education national ne fait jamais de vagues et reste toujours loyale à sa hiérarchie. Une attitude qui ravit certes le duo de l’exécutif mais qui taperait sur les nerfs les autres ministres.

"Pour son côté fayot"Aussi, et ainsi que le rapporte Challenges cette semaine, certains d’entre eux lui auraient même trouvé un surnom peu flatteur. "Ses camarades sont parfois sévères avec elle, écrit le magazine. Elle agace, ils l’ont surnommée ‘Sœur sourire’, en raison de sa capacité à toujours offrir un visage réjoui à François Hollande, à ne jamais le confronter à des choix difficiles. Bref, pour son côté fayot".

Publicité
Najat Vallaud-Belkacem n’est pas la seule ministre à s’être attiré les foudres de ses collègues. Emmanuel Macron est également dans le viseur de Laurent Fabius. A cause de ses grandes ambitions et de son passé de banquier d’affaires, le patron de Bercy serait en effet surnommé "le petit marquis poudré" par son collègue du quai d’Orsay.

En vidéo sur le même thème : Najat Vallaud-Belkacem émue aux larmes par Manuel Valls 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité