Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.

La phrase de cette semaine est signée Jean-Christophe Lagarde. Le président de l’UDI a ainsi déclaré lundi lors d’une interview sur I-télé : "J’espère que la primaire (chez les Républicains) n’aura pas en son sein une porte-parole du Ku Klux Klan.", ce groupe américain prônant la suprématie des Blancs.

A lire aussi – Nadine Morano : à droite qui pense quoi de ses déclarations ?

Le patron des centristes revenait sur la sortie polémique de Nadine Morano, eurodéputé (Les Républicains),qui a déclaré samedi dernier sur France 2 : "Pour qu’il y ait une cohésion nationale, il faut garder un équilibre dans le pays, c’est-à-dire aussi sa majorité culturelle (…) Nous sommes un pays judéo-chrétien - le général de Gaulle le disait - de race blanche, qui accueille des personnes étrangères."

"Même Madame Le Pen n’ose plus dire ça"

Interviewé par le journaliste Bruce Toussaint sur I-télé, Jean-Christophe Lagarde n’a pas été tendre avec Nadine Morano : "Madame Aubry disait qu'elle en avait ras le bol de Monsieur Macron, moi j'en ai marre, j'en ai ras-le-bol, des phrases de Madame Morano. Si elle veut être candidate à la primaire, j'espère que la primaire n'aura pas en son sein une porte-parole du Ku Klux Klan."

Publicité
Pense-t-il qu’elle court après le FN ? Le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) a jugé que "le drame, c’est qu’elle est en train de courir devant, pas derrière. Même Madame Le Pen n’ose plus dire ça. Elle se cache, elle le pense, mais elle ne le dit pas."

Vidéo sur le même thème : De Villiers: "Morano je la soutiens"