L’ancienne ministre n’a jamais été aussi populaire que depuis qu’elle a parlé de la France comme étant, "un pays de race blanche".

En évoquant la France comme étant "un pays de race blanche", Nadine Morano s’est attiré les foudres d’une grande partie des membres de son camp. Au point qu’elle été évincée des listes des Républicains pour les prochaines élections régionales et qu’elle s’est même brouillée avec son chef, Nicolas Sarkozy. Mais dans la tourmente, l’eurodéputée peut se consoler avec le résultat d’une enquête Ifop-Fiducial récemment réalisée pour Paris Match et Sud Radio. Selon elle, Nadine Morano a gagné cinq points d’opinions favorables, passant ainsi de 27% à 32%. Un véritable record pour l’ex-membre du gouvernement qui se retrouve ainsi au même niveau que Marine Le Pen, la présidente du Front National.

Publicité
Elle gagne 30 points auprès des électeurs du FN !Cette augmentation soudaine d’opinions favorables est directement liée aux déclarations polémiques de Nadine Morano. En effet, si une partie de l’opinion publique et des ténors de son camp s’en sont offusqués, d’autres au contraire y ont été sensibles. L’enquête révèle ainsi que, dans le détail, la popularité de l’ancienne ministre a grimpé de huit points chez les Républicains et de trente points chez les frontistes ! Auprès des électeurs du parti à la flamme, Nadine Morano obtient ainsi le même score que le numéro 2, Florian Philippot. Tous les deux recueillent 55% d’opinions favorables. A noter, l’eurodéputée perd en revanche huit points chez les socialistes. De quoi conforter celle qui se revendique gaulliste dans son idée d’être candidate à la primaire de 2016.

Vidéo sur le même thème : Nadine Morano prépare sa riposte

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité