Nadia Hamama et Jean-François Copé sont mariés depuis six ans. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur leur couple.

1/ Ils ont une fille

Nadia Hamama et Jean-François Copé se sont dit oui le 3 décembre 2011, à la mairie de Meaux (Seine-et-Marne). Ensemble, ils ont eu une petite fille, Faustine, née un an plus tôt. L’ancien ministre est également père de trois autres enfants, une fille et deux garçons, nés de sa précédente union avec Valérie Ducuing, consultante en relations publiques chez Véolia.

2/ Un amour de jeunesse

Nadia et Jean-François Copé se sont mariés plusieurs années après leur toute première rencontre. Celle-ci a en effet eu lieu au lycée Victor Duruy à Paris, où ils étudiaient tous les deux, et aurait même débouché sur un amour de jeunesse. Les tourtereaux se sont ensuite éloignés, chacun se mariant de son côté, avant de se retrouver dans les années 2000.

3/ Leur mariage en partie financé par Bygmalion ?

Selon les informations de L’Obs,Event&Cie, la filiale de Bygmalion, aurait pris en charges certaines prestations relatives au mariage de Nadia et Jean-François Copé il y a six ans. L’hebdomadaire révèle que ces prestations concernaient la vidéo du mariage et la location de matériel comme des rideaux, le tout pour des "petites" sommes. Le magazine évoque quelques milliers d’euros. En revanche, aucune de ces prestations n’auraient ensuite été payées aux fournisseurs. Des révélations que dément formellement Jean-François Copé, lequel a assuré à L’Obs : "J'ai réservé une salle, avec un traiteur, je l'ai payé. Pour moi, il n'y avait aucune autre prestation". Et celui-ci d’expliquer à propos de la vidéo : "C'est un cadeau de Bastien Millot (ancien patron de Bygmalion, ndlr), je n'avais donc pas à la payer. À ma connaissance, rien n'a été organisé par Event&Cie. Comment pourrais-je payer si on ne me demande rien ?".

4/ Le vrai nom de Jean-François Copé

Les ancêtres de Jean-François Copé ne s'appelaient pas "Copé", mais Copelovici. Originaire de Bessarabie, une zone de la Moldavie, le grand-père de Jean-François Copé, Marcu Hirs Copelovici, était médecin en Roumanie. Face à l'antisémitisme régnant au pays, il décide de fuir et de s'installer à Paris en 1926. C'est à ce moment-là qu'il devient Marcel Copé, et que ses enfants et petits-enfants continueront par la suite à porter ce nom.

5/ Une épouse pas si discrète

Publicité
En juillet 2014, Mediapart révélait que Nadia Copé a touché pendant six un salaire à l’Assemblée nationale. Elle y était alors conseillère auprès de son mari, le député-maire de Meaux. Et si c’est pratique n’a rien d’illégale - les parlementaires sont autorisés à embaucher leurs conjoint(e)s - dans les cas des époux Copé, cette révélation tempère cependant quelque peu l’image d’épouse aimante et discrète jusqu’ici renvoyée par Nadia Copé. En effet, celle qui semble en apparence détachée de la vie politique, présente aux côtés de son mari mais silencieuse sur ses déclarations publiques, serait en réalité sa principale conseillère. "Dans l'ombre, elle livre ses analyses sur de nombreux dossiers, relis les discours, bref, influence celui qui avait clairement l'élection présidentielle 2017 en ligne de mire", écrit d’ailleurs L’Internaute à son sujet.

En vidéo sur le même thème : Jean-François Copé donne le coup d'envoi de la "3eme nuit de la déprime"