Myriam El Khomri a été hospitalisée lundi soir après avoir été victime d’un malaise, selon ses proches. Aujourd’hui, la ministre serait de nouveau sur pied. 

La nouvelle est tombée mardi matin : la veille au soir Myriam El Khomri a été admise à l’hôpital pour subir une série d’examens. Son entourage a rapidement annoncé que la ministre du Travail avait fait un "petit malaise" et que "par prudence", tous ses rendez-vous prévus mardi avaient été annulés. "Il a été jugé plus raisonnable de réaménager son agenda", a en effet expliqué son ministère au Monde, précisant bien qu’elle "ne présentait pas de signes particuliers (…) même si elle était très fatiguée".

La "cible d’une attaque violente"Une nouvelle qui a fait réagir ses collègues au Parti socialiste. "C’est que la manière dont elle attaquée par des gens de gauche pèse sur elle", a ainsi déclaré Jean-Marie Le Guen sur France Inter, faisant bien évidement référence au très contesté projet de loi Travail que défend actuellement la ministre. Epuisé lui aussi par la crise du monde agricole, Stéphane Le Foll a quant à lui souhaité un prompt rétablissement à Myriam El-Khomri, tout en soulignant sur Europe 1que "la politique, c’est pas facile, contrairement à ce que certains laissent croire". Elle "a été la cible d'une attaque violente venant d'une femme, même son nom a été utilisé dans cette diatribe", a par ailleurs regretté Ségolène Royal mardi soir sur iTélé, faisant implicitement référence à Caroline de Haas, la militante féministe à l’origine de la pétition contre la loi sur le Travail qui a déjà récolté plus de 850 000 signatures.

Hollande évoque un "accident domestique"N’évoquant pas de "malaise" mais plutôt un "accident domestique", le président François Hollande a de son côté tenu à saluer une "femme courageuse", avant d’assurer qu’elle serait "sur pied" dès mardi soir.

Des propos plutôt encourageants qui ont été corroborés par un tweet de la ministre. "Rien de grave, tout va bien ! Merci pour vos messages de soutien, a-t-elle en effet écrit dans la journée, avant d’annoncer que ses rendez-vous annulés seraient reprogrammés dans la semaine. De quoi laisser penser que la ministre reprendra le chemin de son ministère aujourd’hui ou demain au plus tard.

Publicité
Mais les critiques n’ont pas arrêté de fuser pour autant. Le projet de loi Travail continue de faire débat à droite et à gauche, et sur les réseaux sociaux, certains internautes ont même ironisé sur son hospitalisation.

 En vidéo - Myriam El Khomri hospitalisée : ce n'était pas un malaise

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité