Benjamine du gouvernement, Myriam El Khomri est mariée et mère de famille. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur elle et son mari.

1/ Elle est originaire du Maroc

Myriam El Khomri est née en 1978 à Rabat au Maroc d’un père marocain et d’une mère bretonne. Elle et sa famille ont vécu à Tanger jusqu’à ses neufs ans. Ils se sont ensuite installés en France, près de Bordeaux, après que sa mère en a eu assez et a eu envie de revenir vivre dans son pays.

2/ Elle a rencontré son mari sur les bancs de la fac

Myriam El Khomri est mariée à un dénommé Loïc, son amour de jeunesse. Tous les deux se sont en effet rencontrés alors qu’ils étudiaient à la faculté de Bordeaux. Aujourd’hui, le mari de la ministre du Travail est informaticien et se tient à distance de la politique. Le couple a deux filles et vit dans le 18e arrondissement de Paris. Maman débordée par son travail, la benjamine du gouvernement essaie cependant d’emmener ses enfants à la crèche et à l’école aussi souvent que possible.

3/ Les seules fois où elle donne le nom de son mari

Au cours d’un entretien accordé à Libérationen 2014, la ministre du Travail a expliqué qu’elle avait fait le choix de conserver son nom de jeune fille et confié qu’elle n’utilisait celui de son mari dans un seul cas de figure : lorsqu’elle commande des pizzas à domicile.

4/ On la surnomme "madame poneys"

Avant d’être nommée au sein du gouvernement de Manuel Valls, Myriam El Khomri a été élue dans le 18e arrondissement de Paris. Pendant cette période, elle a pris une mesure qui lui vaut encore aujourd’hui un surnom original. En effet, "pour déplacer les vendeurs à la sauvette qui squattaient le mail Binet (porte de Saint-Ouen), elle a eu l’idée de faire venir des poneys. Les enfants étaient ravis, et les vendeurs sont partis plus loin", a raconté lau Nouvel Obs une de ses anciennes collègues. Une idée qui a ensuite valu à Myriam El Khomri le sobriquet de "madame poneys".

5/ Elle a paniqué quand François Hollande lui a proposé d’intégrer le gouvernement

Publicité
Le jour où Myriam El Khomri a appris qu’elle était choisie pour intégrer l’équipe gouvernementale, elle se trouvait au BHV pour acheter des chaussures en promotion, rapporte encore Libération. Et au lieu de sauter de joie, la trenteniare a d'abord été prise de panique. "Quand Manuel Valls m’a passé le président, j’ai eu très peur. Je ne m’y attendais pas du tout", a confié la ministre au journal. A seulement 38 ans, Myriam El Khomri peut désormais se vanter d’avoir eu une ascension fulgurante.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité